LE VOYAGE DE G. MASTORNA

HARRY POTTER - L'EXPOSITION

PASOLINI ROMA

CARO/JEUNET

LES PIXELS DE PAUL CEZANNE

GOSCINNY ET LE CINÉMA




  A-C  D-K  L-O  P-Z







 (c) Ecran Noir 96 - 17


Septembre 2006

LE WESTERN, LE CINEMA D'ANIMATION
Genre pour les Nuls

« Le Western »
352 pages
« Le Cinéma d’animation »
352 pages
Collection dirigée par Gabriele Luci : « I Dizionari del Cinema » 2006 Eds. Hazan (Guide des Arts) Paris

Les deux ouvrages sont construits de façon identique.
Le travail effectué par « L’Académie Internationale pour l’Art et la Science » de Milan, est très bien fait et, parmi tant d’autres compilations, pourra servir de dictionnaire. Pour chaque thème 10 films sont classés chef d’œuvre et une centaine d’autres un cran en-dessous. Il est évident que l’on peut discuter ces choix. Mais les 10, disons « meilleurs », sont liés au 10 aussi « meilleurs » réalisateurs.
Chaque « chef d’œuvre » est commenté avec des précisions sur le tournage, l’historique de la mise en scène et autres petites histoires. Pour chacun d’eux 24 photogrammes présentent le déroulement du film dans les moments forts. Pour une information ponctuelle les analyses sont rapides et faciles à lire. De nombreuses photos illustrent chaque film et mot-clef.

PS 1
Les auteurs ont oublié de dire que si « Mister Avery » s’appelait « Fred », son Etat de naissance (Texas) fut à l’origine de « Tex »
PS 2
Plus on regarde Qui veut la peau de Roger Rabbi, plus on s’aperçoit que « Jessica » est bien « la Cendrillon » de Tex Avery justement.
PS 3
Ne cherchez pas la définition exacte de l’origine de « Eat at Joe’s », elle reste a priori inexpliquée.

- Harry Stote    


achetez le livre  - western  - animation