LE VOYAGE DE G. MASTORNA

HARRY POTTER - L'EXPOSITION

PASOLINI ROMA

CARO/JEUNET

LES PIXELS DE PAUL CEZANNE

GOSCINNY ET LE CINÉMA




  A-C  D-K  L-O  P-Z







 (c) Ecran Noir 96 - 17


Septembre 2006

LANTERNES MAGIQUES, GRAND / PETIT AU CINEMA, LA PEUR AU CINEMA
Chéri j’ai rétréci les écrans

Collection de livres pour enfants, adolescents et jeunes cinéphiles
La cinémathèque Française et Actes sud junior
En vente dès le 02.10.2006.
-Lanternes magiques par Elodie Imbeau
-Grand / petit au cinéma par Nathalie Bourgeois
-La peur au cinéma par Emmanuel Siety

Pour sa seconde rentrée, la Cinémathèque, qui va prochainement ouvrir sa librairie, propose une nouvelle collection d’ouvrages destinés aux jeunes cinéphiles. Rédigés par des contributeurs du service pédagogique de la Cinémathèque, Lanternes magiques, Grand / petit au cinéma et La peur au cinéma proposent une exploration d’un genre ou d’une facette du 7è Art. Dès la première approche, nous comprenons à qui ils sont destinés. La réussite de la collection tient dans son aboutissement tant sur le fond que sur la forme.
Textes chapitrés, images arrêtées ou dessinées, ces livres de curiosités se lisent comme des petites encyclopédies ludiques. Il s’agit de nous conter le cinéma comme s’il fallait faire de doux rêves par la suite.

Lanternes magiques retrace la chronologie des machines qui ont conduit au cinématographe. Des boites lumineuses aux spectacles animés, l’illusion est parfaite. En 53 pages, drôles ou effrayantes, les machines à rêves sont expliquées avec simplicité, sans vulgarisation. Lexiques et influences permettent aussi de mieux comprendre la généalogie de ces inventions. Une forme de récit de la préhistoire de cet art qui servait avant tout à émerveiller, plutôt qu’à retranscrire. Dès 6 ans.

Grand / petit au cinéma préfère démontrer les extravagances des effets optiques. De tout temps, le cinéma a aimé disproportionné la réalité. Extraits à l’appui, hommes rétrécis ou géants peuplent ce royaume étrange qui fascinera grands et petits. La folie des grandeurs qui nous rend si impressionnables mais surtout l’habileté à tricher avec la réalité selon l’angle et le cadre de la caméra. Décryptage enfantin qui permettra à chacun de comprendre les trucs et astuces de ces magiciens. La force de ce livre est surtout de nous expliquer les motifs de cette manipulation par l’image, de ne pas oublier les multiples références. Il s’adresse peut-être à un public un peu moins petit. Décors, bestioles, effets spéciaux sont de la partie. C’est avant tout un joli hommage au cinéma qui précède l’ère numérique. Dès 10 ans.

La peur au cinéma est l’œuvre la plus dense, la plus imposante avec ses 88 pages. Elle s’ouvre sur M le Maudit de Fritz Lang. Il y a pire parrainage. Très adulte, l’approche s’offre un crescendo jusqu’au chapitre final : un arrêt sur séquence expliqué des Oiseaux (d’Hitchcock). Il y a vraiment plus mauvaises influences. Plus technique, plus fouillé, plus documenté, le livre est un compromis entre une synthèse argumentée et une analyse accessible à tous. Très psychanalytique dans ses choix, vous saurez tout sur les raisons de cette jouissance à avoir peur au cinéma. Parfait pour els ados en mal de gore.

Triptyque qui amorce une collection passionnante, il ne faudra quand même pas oublié, au passage, d’aller voir les films, et même de profiter des activités de la Cinémathèque pour le jeune public.

- aristo-fan    


cinemathèque jeune public  - la cinematheque française  - livres pour la jeunesse