LE VOYAGE DE G. MASTORNA

HARRY POTTER - L'EXPOSITION

PASOLINI ROMA

CARO/JEUNET

LES PIXELS DE PAUL CEZANNE

GOSCINNY ET LE CINÉMA




  A-C  D-K  L-O  P-Z







 (c) Ecran Noir 96 - 17


Décembre 2006

RAIN / BOW - ARC APRES LA PLUIE
De la cinétique au mélocomique

COMPAGNIE JÉRÔME THOMAS
Rain/Bow - Arc après la pluie
L'Espace Chapiteaux , Parc de la Villette
Du 29 Novembre 2006 au 31 Décembre 2006
Mercredi, vendredi et samedi à 20h30, jeudi à 19h30 et dimanche à 16h.
http://www.villette.com/manif/manif.aspx?id=992
Un spectacle de Jérôme Thomas
Musique originale Max Nagl

Le succès de la troupe ne doit pas étonner. Ce cirque "moderne" basé sur une mise en scène très visuelle et une musique vite typée, cible aussi bien les adultes (avec une première partie épurée, des corps parfois dénudés, des situations abstraites) que les enfants (avec une seconde partie plus burlesque, des costumes de clowns, des séquences plus concrètes et poétiques).
Ce mix de sensualité et d'absurdité, cette froideur lumineuse qui se mélange à ce chatoiement coloré, ce cocktail de cinéma expérimental et de cabaret ludique séduit facilement.
Le vrai souci n'est évidemment ni du côté du talent, indéniable, ni même la musique, idéale, ou les "chorégraphies", souvent fascinantes. Il s'agit davantage de déséquilibre.
Rain nous emballe, malgré quelques passages inégaux. L'harmonie entre les sons, les prouesses des jongleurs et les mouvements forment un ensemble magique et divertissant. Crescendo, l'acte I se paye le luxe de finir en beauté et de nous faire croire au final d'un spectacle.
Mais l'acte II, Bow, vient troubler cette première belle impression. plus simpliste, dénué de séquences fortes ou de morceaux de bravoure, trop clownesque pour nous emporter, laisse un sentiment de déjà vu assez banal qui s'achève, d'ailleurs, sans éclat.
Ce diptyque reste un agréable moment, un spectacle magnétique pour les yeux écarquillés des enfants et une fable contemporaine, défi aux lois de l'équilibre et aux images subliminales pour les adultes toujours un peu blasés.

- vincy    


parc de la villette