LE VOYAGE DE G. MASTORNA

HARRY POTTER - L'EXPOSITION

PASOLINI ROMA

CARO/JEUNET

LES PIXELS DE PAUL CEZANNE

GOSCINNY ET LE CINÉMA




  A-C  D-K  L-O  P-Z







 (c) Ecran Noir 96 - 17


Avril 2009

JACQUES TATI, DEUX TEMPS, TROIS MOUVEMENTS
La machine à explorer le temps

Exposition Jacques Tati, Deux temps, Trois mouvements
Cinémathèque Française
8 avril / 2 août 2009
Commissariat de l’exposition : Macha Makeïeff, Stéphane Goudet
Catalogue de l’exposition édité par Naïve livres
Infos pratiques

Concert : 10 avril à 20h – sonorama des musiques de Jacques Tati
Table ronde : Tati aujourd’hui (11 avril)
Lecture : Confusion, scénario jamais réalisé (18 avril)

Cycle cinématographique : l’intégrale qui débute par Playtime (8 avril)
Ne manquez pas les courts métrages (rares) : 23 avril et 3 mai (programme 1) et 13 avril, 2 et 29 mai (Programme 2)
Autres films : Aki Kaurismaki, Les Marx Brothers, , Jerry Lewis, Woody Allen, Blake Edwards, Buster Keaton, Stanley Donen, Federico Fellini, Alfred Hitchcock, David Lynch, Leo McCarey…

Il y a des cinéastes dont l’univers s’impose si fort à nos inconscients qu’on se demande pourquoi il n’y a pas un Musée qui leur ait consacré. Jacques Tati fait partie de ceux là, tout comme Almodovar, Fellini, Miyazaki… Dès que l’on remonte le temps, des années 70 aux années 30, cela semble évident. Les arts se mélangent : photographies, sons, accessoires. Le perfectionniste était avant tout un créatif hors pair, un humeur des temps modernes, avec son humour universel. « Tati a commencé là où nous avions terminé » disait Buster Keaton en1959, juste après l’Oscar du meilleur film étranger pour Mon oncle.

Dans un immense espace lumineux, où des néons colorés indiquent les films et leurs espaces, le visiteur va faire connaissance avec toute sorte de gadgets, de décors (« la vraie vedette » selon le cinéaste) et d’hommages. Cartier Bresson l’a photographié, à Saint-Maur, en tournage, et à cannes. Lagrange, Sempé, Cabu se sont inspirés de lui. Warhol, Hopper, Steinberg, côté Amérique, l’ont fortement influencé. On retrouve même des croquis de Pierre Etaix.
Dans ce bazar artistique, autour d’une énorme pipe (clin d’œil à Magritte avec « Ceci est une pipe), il y aussi des créations spécifiques et plus récentes (un papier peint réalisé par des étudiants avec tous les logos et les marques de ses films, des dessins de David Merveille). Sans oublier le petit musée des curiosités où s’amoncellent l’Oscar, le César, des lettres admiratives (Truffaut), des courriers officiels (les Oscars), des scénarii, carnets de notes, carnets de gags, une trace d’un litige intellectuel contre Jean-Louis Barrault, et même une lettre de Pier Paolo Pasolini cherchant à l’enrôler pour un film.

Mais le plus bel atout de cette exposition foutraque et colorée est bien évidemment l’aspect pédagogique. Des images de films qui illustrent l’objet exposé ; une analyse explicative de l’usage du long corps de Tati ; des postes de télévision diffusant un documentaire instructif sur son œuvre, avec, en invité vedette David Lynch et Wes Anderson.

Ainsi de la construction du décor uniformisé et glaçant de Playtime aux petites voitures de Traffic, des cabines de plage de Hulot à la maquette de la Villa Arpel de Mon oncle, les images nous reviennent, et les sons aussi : balle de ping-pong, va et vient de l’océan, klaxons…

Puis, on remarque un modelage, un Tati courbé, les mains sur les hanches. Le personnage de L’illusionniste, prochain film de Sylvain Chomet. Cela nous rappelle quelqu’un. Tati n’aura jamais été aussi vivant qu’aujourd’hui car la nostalgie d’un passé révolu et envié se confronte à son esprit d’avant-garde aujourd’hui bien contemporain. Surtout ce mime, ce clown, ce poète reste le symbole d’un comportement typiquement français, au point d’être copié partout, même dans des publicités de l’autre bout du monde.
Lui qui voulait que le film commence quand nous quittions la salle s’est sous estimé. Le film n’a jamais fini. Même cette exposition ne lui permet pas de se figer dans le temps.

PS : un événement à compter du 1er juillet : Carlotta diffusera en salles la copie restaurée des Vacances de Monsieur Hulot.

- vincy    


Jacques tati sur Ecran Noir  - La vie en Tatirama  - Site de l'exposition