LE VOYAGE DE G. MASTORNA

HARRY POTTER - L'EXPOSITION

PASOLINI ROMA

CARO/JEUNET

LES PIXELS DE PAUL CEZANNE

GOSCINNY ET LE CINÉMA




  A-C  D-K  L-O  P-Z







 (c) Ecran Noir 96 - 17


Juin 2009

PIERRE PAULIN
Pierre Paulin, un découvreur du design

Né le 9 juillet 1927 à Paris
décédé le 13 juin 2009 à Montpellier

Pierre Paulin, icône du design, nous a quitté le 13 juin à quelques jours de ses 82 ans. D'origine suisse, c'est en France qu'il s'installera et qu'il trouvera les sources de son oeuvre. Le designer génial était un esprit vif, plein d'humour et d'une grande discrétion.

En 1972, il conçoit un décor "total" pour les appartements privés du Président Pompidou à l'Elysée. Cela deviendra l'un des symboles de la modernité 70's avec ses matières élastiques hautement technologiques, ses formes rondes, ses couleurs vives,... Un design plastique et psychédélique dont les lignes demeurent, néanmoins, d'une "contemporanéité" remarquable.

Dans son travail, Pierre Paulin mêle la culture française classique du mobilier des XVIIe et XVIIIe, le fonctionnalisme des styles nordique et américain et les lignes de la tradition japonaise. Refusant le mot "créateur", le designer se revendiquait plutôt "découvreur". "Etre moderne, c'est utiliser les technologies de son temps" affirmait-il. Le siège était pour lui à travailler comme une sculpture. Il dessinait pour le "public" en imaginant des objets pouvant avoir plusieurs fonctions.

L'exposition "Pierre Paulin, Superdesigner", conçue, en 2007, par Catherine Geel à la Villa Noailles à Hyères rendait hommage à la figure de Pierre Paulin dans le design français. Depuis, la cote du designer explose en vente publique : une édition du mobilier de salon de l'Elysée s'est vendue chez Christie's en avril dernier plus de 15.000 euros, quadruplant ainsi son estimation.

Outre ses objets, Pierre Paulin nous laisse une pensée et des valeurs sur l'objet et le rapport de la création au monde. Etre de son temps, c'est comprendre le présent, pas suivre les modes.

- serge wintour