LE VOYAGE DE G. MASTORNA

HARRY POTTER - L'EXPOSITION

PASOLINI ROMA

CARO/JEUNET

LES PIXELS DE PAUL CEZANNE

GOSCINNY ET LE CINÉMA




  A-C  D-K  L-O  P-Z







 (c) Ecran Noir 96 - 17


Juin 2009

CARMEN
Carmen voit rouge

Carmen
à l'Opéra Comique jusqu'au 30 juin 2009
Sir John Eliot Gardiner
Réservations : 01 42 44 45 76

Carmen, c'est l'opéra le plus joué au monde, des airs mille fois entendus comme "l'amour est enfant de Bohême" ou "Toréador, en garde", plus de quatorze versions au cinéma. L'Opéra Comique propose, pourtant, une nouvelle version qui nous fait découvrir ce grand classique sous un jour nouveau. Dirigé magistralement par Sir John Eliot Gardiner, l'oeuvre de Bizet prend une légèreté et une subtilité rarement atteintes.

Carmen, c'est un rouge carmin, vif et intense : le rouge de la passion brulante, le rouge du sang dans les arènes, le rouge de la terre andalouse et le rouge des jupes gitanes. Comme dans les récits mythologiques, il y a les faibles et les puissants, la beauté et l'attraction, la raison et l'instinct. Les personnages sont pris dans les tourments des sentiments humains : amour, passion, haine, jalousie, trahison,... Carmen est prise dans ce tourbillon de pulsions jusqu'à sa perte.

Créé sur cette même scène en 1875, Carmen peut encore surprendre. Comme l'affirme le maestro britannique : "Ce qui fait la singularité de Carmen, c'est qu'il s'agit d'une oeuvre à la fois conventionnelle et subversive. Si la narration en est logique et contrôlée par la structure qu'impose le genre, son contenu s'avère explosif". Et ce Carmen est une vraie bombe lyrique !

- serge wintour    


Opéra Comique