LE VOYAGE DE G. MASTORNA

HARRY POTTER - L'EXPOSITION

PASOLINI ROMA

CARO/JEUNET

LES PIXELS DE PAUL CEZANNE

GOSCINNY ET LE CINÉMA




  A-C  D-K  L-O  P-Z







 (c) Ecran Noir 96 - 17


Février 2010

ALEXANDER MCQUEEN
My King Mc Queen

17 mars 60 / 11 février 10
styliste, réalisateur de clip pour Björk

A 40 ans, le créateur britannique Alexander McQueen s'est, selon le Daily Mail, donné la mort à son domicile londonien.
Visionnaire et conceptuel, le créateur s'était fait remarqué à la sortie de la fameuse Central Saint Martins School. Soutenu par Isabella Blow, il succède à John Galliano à la direction artistique de la maison Givenchy à 26 ans. En 2000, le Gucci Group, alors dirigé par Domenico de Sole et Tom Ford, proposent à Alexander McQueen de développer sa propre marque. Depuis, la jeune maison était devenue, avec Balenciaga et Stella Mc Cartney, l'un des laboratoires créatifs du Gucci Group.

Ses collections étaient acclamées pour leur radicalité. Il explorait le vêtement sans concession et avec talent. Extrême dans sa démarche, Alexander McQueen cherchait en permanence à dépasser les limites et à produire un discours sur le monde. L'art, le cinéma ou le design étaient des sources d'inspiration. Il alliait la tradition de la couture à la haute technologie. Son style cool un peu "bad boy" contrastait avec ses expérimentations exubérantes mais pas ostentatoires.

Ses défilés étaient des "bombes" avec des mises en scènes spectaculaires. Les memento mori étaient souvent présents dans ses créations, fascination pour un inconnu macabre et signe d'une rébellion intime. Pour exister, la mode a besoin de cette liberté créative. Si Alexander McQueen a été reconnu, c'est qu'il est resté fidèle à ses valeurs et qu'il a cultivé sa singularité loin du redoutable sérail de la mode.

- serge wintour