LE VOYAGE DE G. MASTORNA

HARRY POTTER - L'EXPOSITION

PASOLINI ROMA

CARO/JEUNET

LES PIXELS DE PAUL CEZANNE

GOSCINNY ET LE CINÉMA




  A-C  D-K  L-O  P-Z







 (c) Ecran Noir 96 - 17


Janvier 2011

VOGUE PARIS
Nouvelle Vogue

Respecté et redouté, Vogue est une institution dans le monde de la mode. En 1920, au lancement de sa version française, Vogue se définissait comme "le magazine le plus luxueux et le plus élégant que l'on puisse imaginer". Ses différentes éditions cultivent, chacune à sa façon, la diversité de la mode. Après de 10 ans au service du Vogue Paris, Carine Roitfeld, sa mythique rédactrice en chef a quitté le magazine pour être remplacée par Emmanuelle Alt, l'ancienne Rédactrice en chef Mode.

Pendant cette décennie, Carine Roitfeld a transformé une dame respectable et sage en une jeune fille glamour et sexy, provocante et politiquement incorrecte. Ancien mannequin et égérie de Tom Ford, Carine Roitfeld est à l'origine du "porno-chic". Que l'on apprécie, ou pas, elle portait une vision radicale et extrême sur la mode et sur son époque.

L'annonce du départ de Carine Roitfeld n'a pas été, néanmoins, une totale surprise. Depuis plusieurs mois, des rumeurs de tensions fortes au sein du Vogue Paris circulaient. L'interdiction d'accès de l'équipe Vogue aux défilés Balenciaga depuis un an avait marqué fortement les esprits. Son activité de consultante auprès de quelques marques en marge de Vogue avait fait l'objet de critiques. Ce mélange des genres, si français, était de moins en moins toléré et de plus en plus de voix s'élevaient contre ces pratiques. Dernièrement, enfin, son soutien à Hakaan Yildirim, un jeune créateur turc basé à Londres pour le prix de l'ANDAM 2010 avait été sérieusement remis en question. On s'interrogeait sur le manque d'intérêt de la rédactrice en chef du Vogue Paris pour la jeune création parisienne.

Le numéro de décembre du Vogue Paris pourrait, d'ailleurs, être considéré comme une sorte de déclaration d'adieu, un concentré de son travail et de son style : un vibrant hommage à Tom Ford, une série trash par Terry Richardson, le duo Mert Alas & Marcus Piggott pour la couverture, etc... Ne manquait que Mario Testino, l'autre inséparable des aventures de Carine Roitfeld.

Une page se tourne pour le Vogue Paris... Le choix d'Emmanuelle Alt pour lui succéder était naturel. Mais si les griefs contre Carine Roitfeld étaient légitimes, il est surprenant, de la part de Condé Nast, d'avoir choisi une des femmes qui incarnait le plus ce système des affinités électives. Collaboratrice des marques Balmain et Isabelle Marant, notamment, Emmanuelle Alt a très souvent privilégié dans les pages du magazine ses "chouchous" qui lui retournaient ses faveurs avec des contrats de consultante.

A voir, à présent, si la nouvelle rédactrice en chef aura le talent et l'instinct pour imposer au Vogue Paris de la nouveauté et de la modernité dans un monde toujours plus rapide et avec des marques omniprésentes et omnipuissantes.

- serge wintour    


site de Vogue  - Anna Wintour