LE VOYAGE DE G. MASTORNA

HARRY POTTER - L'EXPOSITION

PASOLINI ROMA

CARO/JEUNET

LES PIXELS DE PAUL CEZANNE

GOSCINNY ET LE CINÉMA




  A-C  D-K  L-O  P-Z







 (c) Ecran Noir 96 - 17


Décembre 2004

T.O.C.
Toquée

Théâtre des Déchargeurs, Paris 1er

Seule pièce (de café théâtre) où le personnage central est une fenêtre, la petite troupe de T.O.C., principalement masculine, délire autour de ses références : Splendid, Fluide Glacial, et autres soirées Gloubiboulga. Vous l'aurez compris TOC vise les post années 70. Joyeux foutras assez naturel, et pas forcément cohérent, cette assemblée de marginaux s'offre une heure de "pestacle" où nos névroses et nos obsessions sont passées en revue. Plutôt que de refouler, autant se laisser tenter par tout le chant lexical entre Eros et Thanatos.
Evidemment si vous êtes catholique, psychanalysé, homosexuel et suicidaire, TOC est vivement déconseillé. A côté, Olivier Py chante en travesti. Dans le même théâtre. A croire que Dieu, le sexe, et notre place dans ce monde de brutes deviennent les véritables TOC des auteurs...

- vincy