LE VOYAGE DE G. MASTORNA

HARRY POTTER - L'EXPOSITION

PASOLINI ROMA

CARO/JEUNET

LES PIXELS DE PAUL CEZANNE

GOSCINNY ET LE CINÉMA




  A-C  D-K  L-O  P-Z







 (c) Ecran Noir 96 - 17


Septembre 2004

JACK PALMER, TOME 12 : L'ENQUETE CORSE
Pétillon pas pétillant

BD de René Pétillon

Adapté au cinéma, la BD fut un énorme hit en librairie. La Corse dans tous ses états, en prend plein la gueule (cagoulée). Jack Palmer semble complètement à la masse et, à la manière d'un Harold Lloyd, malgré l'imper de Columbo, provoque les malentendus plus qu'il ne les comprend. Déclencheur de bévues (on ne peut parler de gags), il parvient à ses fins grâce à la connerie des autres. Et surtout leurs contradictions. Parfois il marque des points, mais rien de neuf en Méditerranée si on lit Le Canard Enchaîné ou si on regarde Les Guignols de l'Info. Bref Pétillon reprend la recette de l'une Corse caricaturée à l'extrême, et franchement peu sympathique. Entre la lâcheté des continentaux et la bêtise politiques des Nationalistes de tout poil, la BD surfe sur des sourires convenus. En fait, cette Enquête ne captive pas plus que ça. Relisez Astérix chez les Corses, et vous aurez une vision bien plus drôle, bien plus généreuse et bien plus précise de l'esprit corse. Sans cherchez de crosses, Goscinny était le meilleur pour transposer une culture dans sa civilisation gallo-romaine.
- vincy    


le film  - commandez la BD