LE VOYAGE DE G. MASTORNA

HARRY POTTER - L'EXPOSITION

PASOLINI ROMA

CARO/JEUNET

LES PIXELS DE PAUL CEZANNE

GOSCINNY ET LE CINÉMA




  A-C  D-K  L-O  P-Z







 (c) Ecran Noir 96 - 17


Février 2005

LE CHÂTEAU DE HURLE (LE CHÂTEAU AMBULANT)
Hurle au vent

Le château de hurle, de Diana Wynne Jones
éditions Le pré aux clercs

Il est tout à fait compréhensible que Hayao Miyazaki ait été séduit par ce roman de 1986 ciblant la jeunesse qu'est Le Château de Hurle, devenu Château ambulant pour les besoins du 7ème Art. Il est plus étonnant, à la lecture, du livre, de voir à quel point l'auteur, Diana Wynne Jones, croise avec tant de coïncidences (et par quel sortilège?) l'univers du maître de l'animation japonaise.
Le livre séduira évidemment ceux qui aiment les histoires de magie et de démons, de fantastique et autres personnages improbables (Calcifer, l'épouvantail à la tête de navet...). Car, Miyazaki a peu inventé. Il a bien modifié quelques éléments - la guerre est moins présente dans le livre, en revanche Sophie hérite de deux soeurs qui ont une grande importance dans les relations sentimentales de Hurle et Michael - mais a été remarquablement fidèle à la plupart des événements et des personnages.
Si le livre flirte du côté des bons livres de jeunesse, à l'instar des Harry Potter, il plaira, a priori, davantage aux filles qu'aux garçons. Les hommes n'ont pas le beau rôle dans cette histoire. L'écriture est fluide, et même parfois un peu trop facile. Tout cela se lit très vite. L'auteur ne s'embarrasse pas de détails trop précis et privilégie l'action aux descriptions.
En fait, la véritable magie provient du génie de Miyazaki, capable avec son dessin, avec l'image, de traduire les sentiments et les sensations d'une jeune fille devenue vieille femme... L'humour, le suspens, l'irrationnel nous emportent avec grâce dans cet hymne aux petits bonheurs qui soudent un groupe de personnages très seuls.
- vincy    


le film de miyazaki  - commandez le livre