Berlin 2016
18 films en compétition pour le jury de Meryl Streep. Le grand chelem des festivals est lancé pour la saison 2016, avec, au programme Denis Côté, Jeff Nichols, André Téchiné et Mia Hansen-Love. seks shop | sex shop | seks shop | sex shop istanbul


- Oscars 2018

- Césars 2018

- Oscars 2017

- Césars 2017








 (c) Ecran Noir 96 - 19






Site du Festival

22e édition de Ciné Junior
Du 1er au 14 février 2012

Le jury professionnel

- Président : Manuel Poirier (Réalisateur)
- Juliette Crochu (coordinatrice générale de la fête du cinéma d’animation et de la journée mondiale pour l’ASIFA)
- Claire Mathon (directrice de la photographie)
- Leo Soesanto (critique)

Longs métrages en compétition

- En el Nombre de la Hija de Tania Hermida ( Equateur)
- Kooky de Jan Sverak (République tchèque)
- Silberwald de Christine Repond (Suisse)
- El premiode Paula Markovitch ( Mexique)
- Leafie de Oh Seong-Yoon (Corée du Sud)
- Forgiveness of blood de Joshua Marston (Etats-Unis)
- Microphone de Ahmad Abdalla (Egypte)



CINE-JUNIOR : UN AUTRE REGARD EST POSSIBLE





Comme chaque année, le festival Ciné-Junior, festival international de cinéma "jeunes publics" en Val-de-Marne, met un point d’honneur à proposer un programme varié et exigeant qui initie enfants et adolescents à un cinéma de qualité, hors des sentiers rebattus de l’animation calibrée, ou des bluettes stéréotypées. Dès 2 ans ( !), les jeunes festivaliers pourront ainsi déguster toutes sortes de films : longs et courts métrages en compétition, œuvres documentaires, films du patrimoine italien, programme de courts métrages d’animation… De quoi séduire tous les âges et tous les goûts ! D’autant que de nombreux événements, tels que ciné-concerts, ateliers pédagogiques, exposition et rencontres avec les réalisateurs, viendront compléter le volet cinématographique.

Le plus difficile pour les spectateurs sera de faire un choix parmi les 200 séances programmées ! Subjectivement, on leur recommande deux films en compétition : Forgiveness of blood de Joshua Marston (compétition de longs métrages, dès 12 ans), un huis clos surprenant sur le droit coutumier séculaire du "Kanun", qui, en Albanie, interdit aux membres masculins d’une famille de sortir de chez eux, lorsqu’un de leurs membres est accusé d’un crime de sang ; et El premio de Paula Markovitch, qui revient avec une ironie toute tragique sur la dictature militaire des années 70.

Côté hommage au cinéma italien, les plus jeunes se tourneront vers Rossini pour les petits qui propose trois adaptations d’opéra du grand compositeur (L’Italienne en Algérie, Pulcinella, La pie voleuse), vers la mouette et le chat d’Enzo Alo, long métrage d’animation adapté de Luis Sepulveda ou encore vers la "Carte blanche au cinéma del Piccoli", un assortiment de grands noms de l’animation italienne. Les plus grands se précipiteront indifféremment vers les reprises de Vittorio de Sica (Miracle à Milan, Sciuscia), Luigi Comencini (L’incompris, Un enfant de Calabre), Luchino Visconti (Bellissima), Dino Risi (Il Giovedi) ou Mario Monicelli (Le pigeon).

Mais Ciné-Junior, au-delà de l’évidente mission pédagogique qu’il s’est fixé, se bat également pour soutenir et diffuser ce cinéma "différent" et passionnant qu’il défend au fil des années. Ainsi, le Prix Ciné Junior sera une fois encore décerné au film favori du jury professionnel, dont le distributeur se verra offrir 8000 euros pour en accompagner la diffusion en salles et 2300€ en prestations techniques chez TITRA FILM. Le festival prend également en charge le coût de sous-titrage de certaines œuvres, ainsi que le tirage de nouvelles copies.

Histoire de prolonger son action au-delà des quinze jours annuels du festival, et d’en faire profiter un public le plus large possible. Car l’éducation à l’image est une lutte permanente et sans cesse renouvelée, qui concerne en réalité les spectateurs de 2 à 112 ans.



MpM