copie montre | sex shop




Berlin 2016
18 films en compétition pour le jury de Meryl Streep. Le grand chelem des festivals est lancé pour la saison 2016, avec, au programme Denis Côté, Jeff Nichols, André Téchiné et Mia Hansen-Love.


- Oscars 2018

- Césars 2018

- Oscars 2017

- Césars 2017








 (c) Ecran Noir 96 - 20









Site officiel des GG

Actualités des Golden Globes (Le blog)

13 janvier 2013, Los Angeles
Animé par Tina Fey et Amy Poehler



Palmarès : Ben Affleck's Revenge





Les Oscars ont oublié de le nommer comme meilleur réalisateur? Ben Affleck a eu sa revanche avec le Golden Globe du meilleur film et celui du meilleur réalisateur, les deux plus prestigieux prix de la soirée. C'est mérité tant Argo est un film maîtrisé, dans l'air du temps et divertissant. En plus d'être un succès au box office. Affelck gagne son 2e GG, 15 ans après celui du scénario pour Will Hunting (partagé avec Matt Damon).
Lincoln, favori sur le papier, ne repart qu'avec le prix du meilleur acteur, pour Daniel Day-Lewis, 5 ans après son premier GG pour There Will Be Blood. C'était sa septième nomination.
Autre vainqueur, Les Misérables dans la catégorie comédie ou musical. Le film gagne le prix du meilleur film, mais aussi du meilleur acteur pour Hugh Jackman, 11 ans après sa première et unique nomination. Anne Hathaway repart avec celui du meilleur second rôle féminin (elle avait été nommée deux fois auparavant). Valjean et Fantine récompensés en quelque sorte dans un film "péplum" assez lourd mais consensuel.
Le Tarantino ne repart pas non plus bredouille de ce saupoudrage "équilibré" et "diversifié". 3 ans après son GG dans la même catégorie pour un autre Tarantino (Inglourious Basterds), Christoph Waltz est choisi comme meilleur second rôle masculin. Mais surtout le cinéaste Tarantino reçoit un beau lot de consolation avec le prix du meilleur scénario. C'était sa troisième nomination comme meilleur scénariste, et c'est son deuxième trophée, 19 ans après Pulp Fiction.
Côté actrices, deux jeunes et belles vedettes ont brillé : Jessica Chastain a ramené un prix pour Zero Dark Thirty et Jennifer Lawrence a sauvé Happiness Therapy du déshonneur.
Pixar emporte une fois de plus le GG du film d'animation ; James Bond se voit distingué pour sa très belle chanson d'Adèle ; et L'Odyssée de Pi repart avec un prix de la meilleure musique pour les subtiles mélopées de Mychael Danna, jusque là jamais nommé. La première fois fut la bonne.
Les Golden Globes auront sans doute un peu d'impact sur les votants des Oscars pour départager certains nominés. Mais il semble qu'Amour part largement favori parmi les meilleurs films étrangers, puisque Haneke a (enfin) été récompensé par les journalistes de la presse étrangère à Hollywood.
Mais on gardera finalement une seule image : Jodie Foster, émouvante et souriante, faisant un coming-out homosexuel et homoparental, lors d'une soirée peu habituée au fracas des engagements politiques ou sociétaux.

Nominations : Spielberg, Golden boy des Golden Globes

Lincoln domine les nominations des 70e Golden Globes, qui seront décernés le 13 janvier prochain. Le film de Steven Spielberg, qui vient de franchir les 100 millions de $ au box office nord américain, récolte 7 citations, devant Argo et Django Unchained (5), Les Misérables, Happiness Therapy et Zero Dark Thirty (4). Une bonne indication en vue des Oscars, puisque tous ces films se retrouvent parmi les différents palmarès déjà connus.

Une fois de plus, les électeurs des Golden Globes ont fait de nombreux oublis, notamment dans la catégorie comédie / musical ou de facilités (comédiens). Finalement le conservatisme l'emporte encore sur l'audace et des pans entiers du cinéma sont amnésiés.



vincy