Hors-compétition à Cannes, The Spy Gonbe North est l'un des rares grands films coréens de cette année à sortir en salles. Ce thriller d'espionnage vaut le détour, sans passer par la Corée du nord.



8, avenue Lénine
Amanda
Carmen et Lola
Chien de garde
Festen
Les animaux fantastiques: les crimes de Grindelwald
Les filles du soleil
Millénium : Ce qui ne me tue pas
Mon cher enfant
Suspiria
Yomeddine



A Star is Born
Chris the swiss
RBG
Un 22 juillet
Yéti & Compagnie
Le grand bain
En liberté !
The Spy Gone North



Mademoiselle de Joncquières
Première année
Les Frères Sisters
Nos batailles
Dilili à Paris
Domingo
Galveston
Girl
La particule humaine
Venom
Tazzeka
Capharnaüm
First Man: le premier homme sur la lune
The House that Jack Built
Bamse au pays des voleurs
Bohemian Rhapsody
Breathe
Chacun pour tous
Cold War
Jean-Christophe & Winnie
Quién te cantará
Silvio et les autres
Ta mort en shorts
Touch Me Not
Crazy Rich Asians
Heureux comme Lazzaro
Kursk
Samouni Road
Un amour impossible






 (c) Ecran Noir 96 - 18


  

Production : The Mirisch corporation, United Artists
Réalisation : Blake Edwards
Scénario : Blake Edwards, Tom Waldman, Frank Waldman
Montage : Ralph E. Winters
Photo : Lucien Ballard
Décors : Reginald Allen, Jack Stevens
Musique : Henry Mancini
Costumes : Jack bear
Maquillage : Allan Snyder
Durée : 99 mn
 

Peter Sellers : Hrundi V. Bakshi
Claudine Longet : Michele Monet
Marge Champion : Rosalind Dunphy
Al Checco : Bernard Stein
Dick Crockett : Wells
Danuelle de Metz : Stella D'Angelo
Herbert Ellis : le réalisateur
Steve Franken : Levinson
Gavin MacLeod : C.S. Divot
Denny Miller : Wyoming Bill
 

 

 
The Party



USA / 1968


 

Hrundi V. Bakshi est figurant d'une importante production hollywoodienne. Mais il met un temps inifini à mourir sous les balles de l'ennemi, ce qui provoque l'ire du réalisateur. A la fin de la séquence, la production se met en place pour l'explosion d'un décor imposant : un fort reconstitué. Mais ce serait sans compter le lacet d'Hrundi. celui-ci le refait en appuyant son pied sur le déclencheur de dynamite. Le fort explose sans qu'on ait pu tourner une seconde de film. Il est viré.
Le cinéaste appelle son producteur et lui demande de ne plus jamais employer ce maladroit. Celui-ci lui promet et note son nom sur un bout de papier, que sa secrétaire va prendre pour le patronyme d'un invité oublié à sa fameuse party.
La fête peut commencer!
 
vincy
 

haut