Laissez bronzer les cadavres est à la frontière du western, du polar et du giallo italien, avec geysers de sang, imagerie érotique, attente lourde et séquences solaires et moites. Et rien que pour ça, il faut aller le voir!



Bricks
Corbier, des traces dans la mémoire des masses
Knock
L'assemblée
La belle et la meute
Laissez bronzer les cadavres
Le monde secret des émojis
Le vent dans les roseaux
Les nouvelles aventures de Cendrillon
My Little Pony: le film
The Meyerowitz Stories
The Square
Tous les rêves du monde
Zombillénium



Le Caire Confidentiel
Baby Driver
120 battements par minute
Petit paysan
Jeannette, l'enfance de Jeanne d'Arc
Une famille Syrienne
Good Time
Le redoutable
Home
A Ciambra
Des rêves sans étoiles
Le Sens de la fête
Quel cirque !



Barbara
Otez-moi d'un doute
Barry Seal: American Traffic
Les grands esprits
Mary
Mother!
Nos années folles
American Assassin
Faute d'amour
Kiss & Cry
Mon garçon
Le château de verre
Le Petit Spirou
Le jeune Karl Marx
Money
Kingsman: Le cercle d'or
Une suite qui dérange : le temps de l'action
Un beau soleil intérieur
Blade runner 2049
Capitaine Superslip
Confident royal
Dans la forêt enchantée de OukyBouky
Happy End
Téhéran tabou
Detroit
Kingsman: Le cercle d'or
L'atelier
L'école buissonnière
La passion Van Gogh
Numéro Une






 (c) Ecran Noir 96 - 17


  

Production : Sony Pictures Classics, Propaganda Films, Good Machine, Scott Alexander, Larry Karaszewski, Todd Rosken
Distribution : Columbia TriStar
Réalisation : Paul Schrader
Scénario : Michael Gerbosi, d'après le roman de Robert Graysmith " The murder of Bob Crane "
Montage : Kristina Boden
Photo : Fred Murphy
Décors : James Chinlund
Musique : Angelo Badalamenti
Costumes : Julie Weiss
Durée : 106 mn
 

Greg Kinnear : Bob Crane
Willem Dafoe : John Carpenter
Rita Wilson : Anne Crane
Maria Bello : Patricia Crane
Ron Leibman : Lenny
 

site officiel
 

 
Auto Focus



USA / 2002

16.04.03
 

Quelques paillettes, quelques strass et Robert Crane, animateur radio sagement casé et désormais reconverti en vedette de série télé saute sur l’occasion tant espérée de se libérer des conventions trop raisonnables de son existence.
Acoquiné d’un acolyte déniché sur un plateau de tournage, il va user de sa relative renommée pour assouvir tous ses fantasmes et faire une croix sur bon nombre de ses principes. Rapidement ses frasques le font glisser sur la mauvaise pente…
 
petsss
 

haut