Dear White People, prix du public à sundance, est une satire sociale où des personnages de Spike Lee seraient plongés dans des méli-mélos à la Almodovar, pour résumer. Une comédie intelligente et loufoque qui dénonce le racisme sans l'enferme dans une case.



Arnaud fait son 2e film
Bonté divine
Cerise
Compostelle, le chemin de la vie
Fast & Furious 7
Indian Palace: Suite royale
Journal d’une femme de chambre
La maison au toit rouge
Le challat de Tunis
Les châteaux de sable
Ningen
Pulp: a film about Life, Death & Supermarkets
San Francisco, 1985 (à venir)
Sea Fog: Les clandestins
Shaun le mouton
Suite française
Vivant!



Timbuktu
Les nouveaux sauvages
Snow Therapy
It Follows
Kingsman: Services secrets
Citizenfour
Selma
Tu dors Nicole
Dear White People
A trois on y va



La famille Bélier
Les souvenirs
Imitation game
Jupiter: Le destin de l'univers
Papa ou Maman
L'enquête
Les merveilles
Les nouveaux héros
Mon fils
Cinquante nuances de Grey
Bob l'éponge: Un héros sort de l'eau
American Sniper
Max et Lenny
Things People Do
Vincent n'a pas d'écailles
Projet Almanac
Tracers
Loin de mon père
Les chevaliers du Zodiaque - la légende du Sanctuaire
Le dernier loup
Hungry Hearts
Birdman (ou la surprenante vertu de l'ignorance)
Inherent Vice
L'Art de la fugue
Le cercle
Tokyo Fiancée
1001 grammes
Le dernier coup de marteau
The Voices
Big Eyes
Divergente 2: L'insurrection
Furyo
Hacker
Still Alice
Un homme idéal
Cendrillon
Diversion
Voyage en Chine






 (c) Ecran Noir 96 - 15


  

Production : Imagine, Universal, DreamWorks
Distribution : UIP
Réalisation : Ron Howard
Scénario : Akiva Goldsman, d'après le livre de Sylvia Nasar
Montage : Mike Hill, Dan Hanley
Photo : Roger Deakins
Musique : James Horner
Durée : 136 mn
 

Russell Crowe : John Nash
Jennifer Connelly : Alicia Nash
Ed Harris : Parcher
Christopher Plummer : Sr. Rosen
Josh Lucas : Martin Hansen
Adam Goldberg : Sol
Paul Bettany : Charles Herman
 

sites sur Nash
 

 
A Beautiful Mind (Un homme d exception)



USA / 2001

13.02.02
 

En pleine guerre froide, juste après la seconde guerre mondiale, John Forbes Nash, brillant mathématicien, rentre à Princeton. Avec la réputation d'être génial, il se lance le défi de révolutionner d'une manière ou d'une autre sa science.
Cependant sa maladresse, ses origines modestes, son apparence pauvre, son orgueil et sa volonté de tout "mathématiser" en font un détestable camarade de classe. Il souffre de cet isolement dont il est en grande partie responsable. Alors qu'il s'obstine à chercher le coup de foudre "scientifique" au lieu de travailler à des améliorations des connaissances acquises, il découvre sa "théorie des jeux", qui le fait rentrer dans le saint des saints des Mathématiques modernes.
Il devient professeur, au MIT, tandis que le Pentagone fait appel, trop rarement, à ses services de décrypteurs. Il souhaiterait mettre son génie au service de la lutte anti-communiste.
Dans le même temps, une de ses élèves le séduit effrontément. Mais tout ne sera pas si simple.... Car le pire ennemi de Nash, c'est bien son cerveau exceptionnel.
 
vincy
 

haut