Et puis nous danserons était l'un de coups de cœur cannois. Enivrant, exaltant, brillant! La répression des homosexuels et l'élan romantique qui prend tous les risques, la danse comme lien sensuel et la musique euphorisante. A voir! A découvrir!



Countdown
Graines de ronds-points
J'accuse
J'aimerais qu'il reste quelque chose
Koko-di Koko-da
L'âme du vin
Le bel été
Le Mans 66
Le roi d'ici
Little Joe
Noura rêve
Océan
Pères et impairs
Prendre soin
Rendre la justice
Zibilla ou la vie zébrée



Ne croyez surtout pas que je hurle
Alice et le Maire
Les mondes imaginaires de Jean-François Laguionie
Chambre 212
Joker
Pour Sama
Shaun le mouton le film : la ferme contre-attaque
La cordillère des songes
Et puis nous danserons
J'ai perdu mon corps
La belle époque
Le monde animé de Grimault



Once Upon a Time... in Hollywood
La vie scolaire
Ad Astra
Portrait de la jeune fille en feu
Au nom de la terre
Downton Abbey
Port Authority
Atlantique
Gemini Man
Donne-moi des ailes
Jacob et les chiens qui parlent
La fameuse invasion des ours en Sicile
Nos défaites
Papicha
La bonne réputation
Maléfique 2: le pouvoir du mal
Martin Eden
Matthias & Maxime
Queens
Abominable
5 est le numéro parfait
Hors normes
Au bout du monde
Sorry We Missed You
Le Traître
Retour à Zombieland
Mon chien stupide
The Laundromat
Un monde plus grand
Une Colonie
Adults in the Room






 (c) Ecran Noir 96 - 19


Fox  

Production : Gordon Carroll, David Giler et Walter Hill, 20th Century Fox
Distribution : 20th Century Fox
Réalisation : Ridley Scott
Scénario : Dan O'Bannon, Ronald Shusett
Montage : Terry Rawlings
Photo : Derek Vanlint
Décors : Michael Seymour
Musique : Jerry Goldsmith
Effets spéciaux : H.R. Giger, Carlo Rombaldi, Moebius, Chris Foss
Durée : 119 mn
 

Tom Skerritt : Dallas
Sigourney Weaver : Ripley
Véronica Cartwright : Lambert
Harry Dean Stanton : Brett
John Hurt : Kane
Ian Holm : Ash
Yaphet Kotto : Parker
Alien : le huitième passager
 

 

 
Alien (director's cut)



USA / 1976

12.11.03
 

De retour vers la Terre, le cargo commercial Nostromo et son équipage, en sommeil artificiel, sont interrompus par ce qui s’apparente à un signal de détresse émanant d’une planète inconnue. Sur place, ils découvrent le vaisseau gigantesque d’une civilisation extra-terrestre. Puis un champ d’ovoïdes dont l’un d’eux libère brusquement un embryon qui vient se coller sur le casque d’un des membres de l’équipage. De retour au cargo, ils ignorent alors qu’ils viennent de faire pénétrer en leur sein une bien encombrante nouvelle forme de vie dont le seul but est l’élimination systématique et la procréation de sa propre race.
 
arnaud
 

haut