Avec Dark Waters, Todd Haynes s'invite dans le film engagé (côté écolo), le thriller légaliste et l'enquête d'un David contre Goliath. Le film est glaçant et dévoile une fois de plus les méfaits d'une industrialisation sans régulation et sans normes.



Blue Velvet
Femmes d'Argentine
Kongo
La bonne épouse
Le coeur du conflit
Les visages de la victoire
Radioactive
Trois étés
Un fils
Une sirène à Paris
Visions chamaniques
Vivarium
Yiddish



J'ai perdu mon corps
Les misérables
The Irishman
Marriage Story
Les filles du Docteur March
L'extraordinaire voyage de Marona
1917
Jojo Rabbit
L'odyssée de Choum
La dernière vie de Simon
Notre-Dame du Nil
Uncut Gems
Un divan à Tunis
Le cas Richard Jewell
Dark Waters
La communion



Les deux papes
Les siffleurs
Les enfants du temps
Je ne rêve que de vous
La Llorana
Scandale
Bad Boys For Life
Cuban Network
La Voie de la justice
Les traducteurs
Revenir
Un jour si blanc
Birds of Prey et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn
La fille au bracelet
Jinpa, un conte tibétain
L'appel de la forêt
Lettre à Franco
Wet Season
Judy
Lara Jenkins
En avant
De Gaulle






 (c) Ecran Noir 96 - 20


  

Production : ADR Productions
Distribution : Tfm Distribution
Réalisation : Richard Dembo
Scénario : Richard Dembo
Montage : Isabelle Devinck
Photo : Laurence Fleutot
Décors : Christian Marti
Son : Michel Casang, Christophe Winding, Dominique Hennequin
Durée : 110 mn
 

Agnès Jaoui : Nina
Sarah Adler : Marlène
Gaspard Ulliel : Izik
Katia Lewkowicz : Eva
Adèle Csech : Sylvie
Jeremy Sitbon : Georges
 

Site officiel
 

 
La maison de Nina



France / 2005

12.10.05
 

1944-1946. Nina dirige une maison d'enfants, lieux de vie où sont accueillis de jeunes juifs cachés pendant la guerre. Bientôt, arrive la Libération. Avec elle, l'horreur de la découverte des camps nazis et la venue chez Nina d'une vingtaine d'enfants et adolescents survivants du camp de Buchenwald, la plupart originaires des pays de l'Est. Disparitions parentales pour les uns, indicibles séquelles des camps pour les autres : en cette maison, la vie devra indéniablement reprendre ses droits…
D'après une page d'Histoire méconnue de la Shoah.
 
Sabrina
 

haut