La belle vie a séduit de nombreux festivals avant de sortir en salles. Hymne à la liberté, ce récit initiatique, entre chronique adolescente et drame familial, n'est ni didactique ni manichéen. Raison de plus pour embarquer dans cette épopée.



African Safari 3D
Babysitting
Capelito et ses amis
Face à l'absolu
Les chèvres de ma mère
Les trois soeurs du Yunnan
Melaza
Métabolisme ou quand le soir tombe sur Bucarest
Need for Speed
Qu'est-ce qu'on a fait au bon Dieu?
Rencontres
The Best Offer
Tom à la ferme
Une promesse



Gravity
12 Years a Slave
Le vent se lève
The Grand Budapest Hotel
La Cour de Babel
Les chiens errants
Valse pour Monica
Wrong Cops
Leçons d'harmonie
Real
Dancing in Jaffa
Mille Soleils
Nebraska
Computer Chess
La belle vie



La reine des neiges
Les garçons et Guillaume, à table !
Minuscule - La vallée des fourmis perdues
Ida
M. Peabody et Sherman: Les Voyages dans le temps
Gloria
Lego, la grande aventure
Supercondriaque
Terre des ours
Monuments Men
La pièce manquante
Le grand cahier
The Canyons
Her
Situation amoureuse, c'est compliqué
Aimer, boire et chanter
All About Albert
Closed Circuit
De toutes nos forces
Gerontophilia
Layla
Les Gazelles
Captain America : Le Soldat de l'Hiver
47 Ronin
Eastern Boys
La crème de la crème
Salaud, on t'aime
Divergente
Heli
Les yeux jaunes des crocodiles
My Sweet Pepper Land
Noé
Rio 2
Suneung






 (c) Ecran Noir 96 - 14


Haut et court  

Production : Studio Uno, Secol Superbo, Sciocco Produzioni
Distribution : Haut et Court
Réalisation : Sabina Guzzanti
Scénario : Sabina Guzzanti
Montage : Clelio Benevento
Photo : Paolo Santolini
Musique : Riccardo Giagni, Maurizio Rizzuto
Durée : 80 mn
 

Sabina Guzzanti : elle même
Bruno Gaccio : lui même
Karl Zéro : lui même
Rory Bremner : lui même
Dario Fo : lui même
 

site officiel italien
le site de silvio berlusconi
le site de sabina guzzanti
 

 
Viva Zapatero!



Italie / 2005

21.12.05
 

Sabina Guuzzanti avait signé pour faire une émission parodique. Fille de sénateur, célèbre humoriste, capable de se "déguiser" en Berlusconi, elle voit son show retiré de la programmation après un premier numéro à l'audimat pourtant performant.
De cette mise à pied, elle essaie de comprendre les accusations de vulgarité et d'insultes au gouvernement. La censure, mais aussi l'acharnement des médias... contre elle! Elle joue les reporters puis va commencer à créer un engouement en sa faveur jusqu'à faire une tournée spectaculaire.
 
vincy
 

haut