Love is strange. A partir d'un mariage homosexuel, Ira Sachs filme avant tout l'amour entre deux êtres après 30 ans de vie commune, une société hypocrite et la vieillesse dans un monde qui vous échappe. Charmant et subtil.



A Cappella
Bon voyage Dimitri!
Calomnies
Canada Morrison
Casanova variations
Eden
Et maintenant?
Hunger Games: La révolte - 1ère partie
In The Family
L'homme du peuple
L'oranais
La vengeance d'une femme
Les merveilleux contes de la neige
Les opportunistes
M et le troisième secret
Pole emploi, ne quittez pas!
Puzzle
Un illustre inconnu



Boyhood
Les combattants
L'enlèvement de Michel Houellebecq
3 coeurs
Refroidis
Still the Water
Mommy
Le garçon et le monde
Gone girl
'71



Qu'est-ce qu'on a fait au bon Dieu?
Lucy
Winter Sleep
Les Gardiens de la Galaxie
Party Girl
Hippocrate
Leviathan
Saint Laurent
Equalizer
Tu veux ou tu veux pas
The Tribe
Lou! Journal infime
Le Labyrinthe
Samba
Les Boxtrolls
Lilting ou la délicatesse
White Bird
Bande de filles
Fury
Magic in the Moonlight
Chef
Chemin de croix
Felicidad
The Giver - Le passeur
The November Man
Une nouvelle amie
Steak (r)évolution
Interstellar
Marie Heurtin
Love is strange
Quand vient la nuit
Mary, Queen of Scots
Serena
Serena






 (c) Ecran Noir 96 - 14


  

Production : ICE3, StudioCanal, France 2 cinéma
Distribution : StudioCanal
Réalisation : Jean Becker
Scénario : Jean Becker, Jean Cosmos, Jacques Monnet, d'après l'oeuvre de Henri Cueco
Montage : Jacques Witta
Photo : Jean-Marie Dreujou
Décors : Thérèse Ripaud
Costumes : Annie Perier
Durée : 110 mn
 

Daniel Auteuil : le peintre
Jean-Pierre Darroussin : le jardinier
Fanny Cottençon : Hélène
Elodie Navarre : Carole
Alexia Barlier : Magda
Hiam Abbass : La femme du jardinier
 

site du distributeur
 

 
Dialogue avec mon jardinier



France / 2007

06.06.2007
 

Un peintre écoeuré par la vacuité de sa vie parisienne décide d’opérer un retour aux sources et de s’installer en province dans sa maison familiale. Il engage un jardinier pour s’occuper de son terrain et retrouve ainsi un vieil ami d’enfance.
 
Karine
 

haut