Ne croyez pas que je hurle est le joyau tant attendu de l'année. Film expérimental et sentimental, audace narrative et visuelle, cette expérience signée Frank Beauvais est aussi délicate que mélancolique, curieuse que hypnotique.



Betty Marcusfeld
Cervin, la montagne du monde
Chambre 212
Donne-moi des ailes
Jacob et les chiens qui parlent
Joker
La fameuse invasion des ours en Sicile
La grande cavale
Nos défaites
On va tout péter
Papicha
Pour Sama
Quelle folie
Soeurs d'armes
Tout est possible



Parasite
Le Roi Lion
Une Fille facile
Viendra le feu
Deux moi
Un jour de pluie à New York
Bacurau
Ne croyez surtout pas que je hurle
Alice et le Maire
Les mondes imaginaires de Jean-François Laguionie



L'œuvre sans auteur
Comme des bêtes 2
Fast and Furious: Hobbs and Shaw
Le Gangster, le Flic et l’Assassin
Once Upon a Time... in Hollywood
Perdrix
Playmobil, le film
Une grande fille
Roubaix, une lumière
Thalasso
Les Baronnes
Late Night
Hauts perchés
Frankie
La vie scolaire
Fête de famille
Les hirondelles de Kaboul
Liberté
Jeanne
Music of My Life
The Bra
Tu mérites un amour
De sable et de feu
Ad Astra
Trois jours et une vie
Portrait de la jeune fille en feu
Au nom de la terre
Downton Abbey
Port Authority
Atlantique
Gemini Man






 (c) Ecran Noir 96 - 19


  

Production : Universal pictures, Morgan Creek, Tribeca, American Zoetrope
Distribution : StudioCanal
Réalisation : Robert de Niro
Scénario : Eric Roth
Montage : Tariq Anwar
Photo : Robert Richardson
Décors : Jeannine Claudia Oppewall
Musique : Marcelo Zarvos, Bruce Fowler
Directeur artistique : Robert Guerra
Durée : 167 mn
 

Matt Damon : Edward Wilson
Angelina Jolie : Clover, Margaret Russell
Alec Baldwin : Sam Murach
Billy Crudup : Arch Cummings
Robert De Niro : Bill Sullivan
Michael Cambon : Dr. Fredericks
William Hurt : Phillip Allen
Timothy Hutton : Thomas Wilson
Joe Pesci : Joseph Palmi
 

site officiel
Berlin 2007
 

 
Raisons d’Etat (The Good Shepherd)



USA / 2007

04.07.2007
 

Pour Edward Wilson, seul témoin du suicide de son père et membre de la Skull and Bones Society à l'Université de Yale, l'honneur et la discrétion sont des valeurs primordiales. Ce sont ces qualités qui poussent la CIA, l'agence gouvernementale qui vient d'être créée, à le recruter. Influencé par l'ambiance paranoïaque que provoque la Guerre Froide dans toute l'agence, Wilson se montre de plus en plus suspicieux. Son pouvoir grandit, mais il a de moins en moins confiance en ceux qui l'entourent... Son obsession du travail va lui coûter cher, l'isolant chaque jour un peu plus de ses proches et de celui qu'il était...
 
in DP
 

haut