Diane a les épaules est l'une des premières comédies intelligentes sur l’éclatement du modèle familial traditionnel. C'est aussi une jolie réflexion sur la maternité et la parentalité, dans laquelle le corps féminin est sans aucun doute l'inspiration première.



Bangkok Nites
Chavela Vargas
Diane a les épaules
Faire la parole
Good vibrations
Happy Birthdead
Justice League
Khibula
L'école de la vie
L'étoile de Noël
L'ombre de Vénus
Le musée des merveilles
Le semeur
M
Maryline
Par Instinct
Paradis
Simon et Théodore



120 battements par minute
Petit paysan
Le Sens de la fête
Quel cirque !
Le vent dans les roseaux
Carré 35
Ex Libris: The New York Public Library
A Beautiful Day (You were never really here)
La Montagne entre nous
Wallace & Gromit: Cœurs à modeler
Prendre le large



Faute d'amour
Kingsman: Le cercle d'or
Un beau soleil intérieur
Blade runner 2049
Confident royal
Happy End
Téhéran tabou
Detroit
Kingsman: Le cercle d'or
L'atelier
L'école buissonnière
La passion Van Gogh
Numéro Une
L'assemblée
Laissez bronzer les cadavres
The Meyerowitz Stories
Zombillénium
The Square
Au revoir là-haut
Logan Lucky
Pour le réconfort
Sans adieu
Thor: Ragnarok
D'après une histoire vraie
Jeune femme
Le Fidèle
Les conquérantes
Mise à mort du cerf sacré
Borg McEnroe
En attendant les hirondelles
Jalouse
Tout nous sépare
Borg McEnroe
En attendant les hirondelles
Tout nous sépare






 (c) Ecran Noir 96 - 17


  

Production : gmm Tai Hub Company limited, phenomena Motion Pictures
Distribution : Wild Side Films
Réalisation : Songyos Sugmakanan
Scénario : Chollada Teaosuwan, Vanridee Pongsittisak, Songyos Sugmakanan
Montage : Pongsatorn Kosolpothisup
Photo : niramon Ross
Format : 1.85
Décors : Sutham Viravandaj, Komkrit Chaknam
Durée : 107 mn
 

Sirachuch Chienthaworn : Wichien
Charlie Trairat : Ton
Jintara Sukaphatana : mademoiselle Prani
 

site de Sirachuch Chientaworn
site officiel
 

 
Le Pensionnat (Dek Hor)



Thaïlande / 2007

22.08.07
 

En plein milieu du semestre, Ton, 12 ans, élève en 5ème, est envoyé par son père dans un pensionnat. A son arrivée, le garçon se sent bien seul au milieu des nouveaux élèves et face à ses nouveaux professeurs. En guise de cadeau de bienvenue, certains camarades lui font peur avec des histoires de fantômes. Mais Ton sympathise avec Wichien, un garçon du même age, et commence à s'habituer à sa nouvelle école. Pourtant il en parvient pas à pardonner son père de l'avoir envoyé ici.
 
Raphaël
 

haut