Dear White People, prix du public à sundance, est une satire sociale où des personnages de Spike Lee seraient plongés dans des méli-mélos à la Almodovar, pour résumer. Une comédie intelligente et loufoque qui dénonce le racisme sans l'enferme dans une case.



Arnaud fait son 2e film
Bonté divine
Cerise
Compostelle, le chemin de la vie
Fast & Furious 7
Indian Palace: Suite royale
Journal d’une femme de chambre
La maison au toit rouge
Le challat de Tunis
Les châteaux de sable
Ningen
Pulp: a film about Life, Death & Supermarkets
San Francisco, 1985 (à venir)
Sea Fog: Les clandestins
Shaun le mouton
Suite française
Vivant!



Timbuktu
Les nouveaux sauvages
Snow Therapy
It Follows
Kingsman: Services secrets
Citizenfour
Selma
Tu dors Nicole
Dear White People
A trois on y va



La famille Bélier
Les souvenirs
Imitation game
Jupiter: Le destin de l'univers
Papa ou Maman
L'enquête
Les merveilles
Les nouveaux héros
Mon fils
Cinquante nuances de Grey
Bob l'éponge: Un héros sort de l'eau
American Sniper
Max et Lenny
Things People Do
Vincent n'a pas d'écailles
Projet Almanac
Tracers
Loin de mon père
Les chevaliers du Zodiaque - la légende du Sanctuaire
Le dernier loup
Hungry Hearts
Birdman (ou la surprenante vertu de l'ignorance)
Inherent Vice
L'Art de la fugue
Le cercle
Tokyo Fiancée
1001 grammes
Le dernier coup de marteau
The Voices
Big Eyes
Divergente 2: L'insurrection
Furyo
Hacker
Still Alice
Un homme idéal
Cendrillon
Diversion
Voyage en Chine






 (c) Ecran Noir 96 - 15


  

Production : Estudios Picasso, Origen Producciones Cinematograficas, Telecinco
Distribution : Metropolitan filmexport
Réalisation : Agustin Diaz Yanes
Scénario : Agustin Diaz Yanes, d'après la série littéraire de Arturo Pérez-Reverte
Montage : Paco Femenia
Photo : José Salcedo
Format : 1.85, DTS Dolby Digital
Musique : Roque Baños
Effets spéciaux : El Ranchito
Directeur artistique : Benjamin Fernandez
Durée : 147 mn
 

Viggo Mortensen : Diego Alatriste y Tenorio
Elena Anaya : Angélica de Alquézar
Unax Ugalde : Inigo Balboa
Enrico Lo Verso : Gualterio Malatesta
Eduardo Noriega : Conde de Guadalmedina
Javier Camera : Conde Duque de Olivares
Juan Echanove : Francisco de Quevedo
Pilar Brdem : Monja
Ariadna Gil : Maria de Castro
 

site internet espagnol du film
site internet français de la série
site internet américain de l auteur
Le siècle d or espagnol
 

 
Capitaine Alatriste (Alatriste)



Espagne / 2008

25.06.2008
 

" Ce n'était pas l'homme le plus honnête, ni le plus pieux, mais c'était un homme courageux. Il s'appelait Diego Alatriste. "Tels sont les premiers mots du best-seller international d'Arturo Pérez-Reverte, " Le capitaine Alatriste ". L'histoire se déroule dans l'Espagne impériale du XVIIe siècle, entre 1622 et 1643, sous le règne de Philippe IV, avant-dernier roi de la Maison d'Autriche. Philippe IV est un monarque faible et facilement manipulable, dominé par une Cour corrompue, agitée par les intrigues orchestrées par le très influent comte-duc Olivares.
L'Empire espagnol décline lentement. La société souffre de ses nombreuses contradictions. Le luxe et l'opulence de l'aristocratie coexistent avec la misère et la vulnérabilité du peuple ; côte à côte se dressent de somptueux palais et des masures croulantes, d'élégants salons et des tavernes louches. C'est là que Quevedo et Góngoria écrivent leurs vers, que Velásquez peint ses toiles et que Lope de Vega monte ses comédies.Ce monde déclinant est le théâtre des aventures de Diego Alatriste, fier soldat au service de Sa Majesté dans les Flandres, et mercenaire à Madrid et Séville en temps de paix. Alatriste est amoureux de la belle María de Castro, la plus célèbre comédienne de son temps.
En compagnie de ses frères d'armes, Alatriste tient la promesse faite à son père mourant : il s'occupe du jeune Iñigo Balboa. Alatriste s'efforce en vain de préserver Iñigo à la fois d'une carrière militaire et de la femme machiavélique qu'aime le jeune homme, la douce mais inquiétante Angélica Alquézar. Angélica est la fille de Luis de Alquézar, l'ennemi juré d'Alatriste. Selon le moment et les circonstances, Alatriste est tantôt l'allié, tantôt l'adversaire de Gualterio Malatesta, un Italien cynique et sans scrupules.Intrigues et trahisons, duels et batailles, amour et haine sont au coeur de la vie de ces personnages et de cette époque.
 
in DP
 

haut