Diane a les épaules est l'une des premières comédies intelligentes sur l’éclatement du modèle familial traditionnel. C'est aussi une jolie réflexion sur la maternité et la parentalité, dans laquelle le corps féminin est sans aucun doute l'inspiration première.



Bangkok Nites
Chavela Vargas
Diane a les épaules
Faire la parole
Good vibrations
Happy Birthdead
Justice League
Khibula
L'école de la vie
L'étoile de Noël
L'ombre de Vénus
Le musée des merveilles
Le semeur
M
Maryline
Par Instinct
Paradis
Simon et Théodore



120 battements par minute
Petit paysan
Le Sens de la fête
Quel cirque !
Le vent dans les roseaux
Carré 35
Ex Libris: The New York Public Library
A Beautiful Day (You were never really here)
La Montagne entre nous
Wallace & Gromit: Cœurs à modeler
Prendre le large



Faute d'amour
Kingsman: Le cercle d'or
Un beau soleil intérieur
Blade runner 2049
Confident royal
Happy End
Téhéran tabou
Detroit
Kingsman: Le cercle d'or
L'atelier
L'école buissonnière
La passion Van Gogh
Numéro Une
L'assemblée
Laissez bronzer les cadavres
The Meyerowitz Stories
Zombillénium
The Square
Au revoir là-haut
Logan Lucky
Pour le réconfort
Sans adieu
Thor: Ragnarok
D'après une histoire vraie
Jeune femme
Le Fidèle
Les conquérantes
Mise à mort du cerf sacré
Borg McEnroe
En attendant les hirondelles
Jalouse
Tout nous sépare
Borg McEnroe
En attendant les hirondelles
Tout nous sépare






 (c) Ecran Noir 96 - 17


  

Production : Blue Light, Forward Pass, GH Three, Overbrook, Relativity Media, Weed Road Pictures
Distribution : Sony Pictures France
Réalisation : Peter Berg
Scénario : Vincent Ngo, Vince Gilligan
Montage : Colby Parker Jr, Paul Rubell
Photo : Tobias Schliessler
Format : 2.35
Décors : Neil Spisak
Musique : John Powell
Durée : 92 mn
 

Will Smith : John Hancock
Charlize Theron : Mary Embrey
Jason Bateman : Ray Embrey
Jae Head : Aaron Embrey
Eddie Marsan : Red
 

site internet français du film
site internet américain du film
 

 
Hancock



USA / 2008

09.07.2008
 

Il y a les héros, les super-héros et il y a... Hancock.
Ses superpouvoirs lui ont souvent permis de sauver d'innombrables vies, mais les dégâts monstrueux qu'il fait au passage ont fini par le rendre impopulaire. Les habitants de Los Angeles n'en peuvent plus et se demandent ce qu'ils ont bien pu faire pour mériter un "héros" pareil. Hancock est une tête de mule irrascible qui n'est pas du genre à se soucier de ce que pensent les gens... du moins jusqu'à ce qu'il sauve la vie de Ray Embrey, un spécialiste des relations publiques.
Le super-héros le plus détesté au monde commence alors à réaliser qu'il n'est pas aussi insensible qu'il voudrait le faire croire...
 
in DP
 

haut