Les amants électriques ou le grand retour de Bill Plympton, 6 ans après Des idiots et des anges. Ici il est question de femmes, d'amants, de sexe et de jalousie. Avec son style unique, il nous électrifie une fois de plus.



96 heures
Après la nuit
Avanti
Brick Mansions
Dans la cour
Girafada
Je m'appelle Hmmm...
Khumba
L'été des poissons volants
La ligne de partage des eaux
Les 3 vies du chevalier
Les amants électriques
Night Moves
Noor
States of Grace
Un voyage
Une rencontre



Gravity
12 Years a Slave
Le vent se lève
The Grand Budapest Hotel
La Cour de Babel
Les chiens errants
Wrong Cops
Leçons d'harmonie
Real
Dancing in Jaffa
Mille Soleils
Nebraska
Computer Chess
La belle vie
Tom à la ferme



La reine des neiges
Les garçons et Guillaume, à table !
Ida
Lego, la grande aventure
Supercondriaque
Monuments Men
Her
Situation amoureuse, c'est compliqué
Aimer, boire et chanter
All About Albert
Closed Circuit
De toutes nos forces
Gerontophilia
Layla
Les Gazelles
Captain America : Le Soldat de l'Hiver
47 Ronin
Eastern Boys
La crème de la crème
Salaud, on t'aime
Divergente
Heli
Les yeux jaunes des crocodiles
My Sweet Pepper Land
Noé
Rio 2
Suneung
Babysitting
Melaza
Métabolisme ou quand le soir tombe sur Bucarest
Need for Speed
Qu'est-ce qu'on a fait au bon Dieu?
The Best Offer
Une promesse






 (c) Ecran Noir 96 - 14


  

Production : Chapter 2, Luxanimation, Scope pictures, Onyx films, M6 films
Distribution : Pathé distribution
Réalisation : Nicolas Bary
Scénario : Nicolas Bary, Nicolas Peufaillit, Frabrice Roger-Lucas, d'après l'oeuvre de Henry Winterfeld
Montage : Véronique Lange
Photo : Axel Cosnefroy
Décors : Olivier Raoux
Musique : Frédéric Talgorn
Effets spéciaux : La Maison
Costumes : Patrick Lebreton
Durée : 95 mn
 

Raphaël Katz : Manfred
Adèle Exarchopoulos : Marianne
Léo Legrand : Thomas
Baptiste Betoulaud : Oscar
Martin Jobert : Willy
Lola Creton : Mireille
Gérard Depardieu : Le Général
Carole Bouquet : Mme Drohne
Armelle : Corbac
 

Boutique : livres et musique
site internet du film
 

 
Les enfants de Timpelbach



France / 2008

17.12.2008
 

Ils sont tellement infernaux que les parents ont décidé de sévir. Les enfants de Timpelbach sont punis et privés de parents. Les adultes vont en profiter pour se promener une journée dans la campagne.
Les gosses sont évidemment fous d'inquiétude et aussi de joie à l'idée de ne plus avoir de contraintes.
Mais deux bandes se constituent, avec deux conceptions du pouvoir. Une guerre froide puis bien réelle s'installe dans le petit village...
Car les parents ne reviennent toujours pas...
 
vincy

 

haut