Jamais contente, adaptation de la trilogie de Marie Desplechin (la sœur de) par Emilie Deleuze, affronte l'adolescence sans ménagement. Avec son héroïne réjouissance, un scénario ciselé, le film déjoue les attentes et rend plutôt content.



Born to be Blue
Dalida
Entre les frontières
Harmonium
Jamais contente
La Grande Muraille
La mécanique de l'ombre
La reine Garçon
Ouvert la nuit
Power to Change
The Birth of a Nation
The Fits
The Last face
Un jour mon prince
Wanderlust



Ma vie de Courgette
Mademoiselle
Tu ne tueras point
L'ornithologue
Papa ou maman 2
Premier contact
Go Home
La jeune fille sans mains
Manchester by the Sea
Rogue One : A Star Wars Story
Your name
Neruda



Doctor Strange
Moi, Daniel Blake
Le client
Les Animaux Fantastiques
Alliés
La fille de Brest
Louise en hiver
Ma' Rosa
Sausage Party
Sully
Vaiana, la légende du bout du monde
Wolf and sheep
À Jamais
Absolutely Fabulous: Le Film
Baccalaureat
Carole Matthieu
Demain tout commence
Personal Shopper
Louise en hiver
Assassin's Creed
Avant le déluge
Beauté cachée
Paterson
Souvenir
American Pastoral
Hedi, un vent de liberté
L'Ami (François d'Assises et ses frères)
Le Fondateur
Passengers
La vallée des loups
Nocturnal Animals
Quelques minutes après minuit






 (c) Ecran Noir 96 - 17


  

Production : Chapter 2, Luxanimation, Scope pictures, Onyx films, M6 films
Distribution : Pathé distribution
Réalisation : Nicolas Bary
Scénario : Nicolas Bary, Nicolas Peufaillit, Frabrice Roger-Lucas, d'après l'oeuvre de Henry Winterfeld
Montage : Véronique Lange
Photo : Axel Cosnefroy
Décors : Olivier Raoux
Musique : Frédéric Talgorn
Effets spéciaux : La Maison
Costumes : Patrick Lebreton
Durée : 95 mn
 

Raphaël Katz : Manfred
Adèle Exarchopoulos : Marianne
Léo Legrand : Thomas
Baptiste Betoulaud : Oscar
Martin Jobert : Willy
Lola Creton : Mireille
Gérard Depardieu : Le Général
Carole Bouquet : Mme Drohne
Armelle : Corbac
 

Boutique : livres et musique
site internet du film
 

 
Les enfants de Timpelbach



France / 2008

17.12.2008
 

Ils sont tellement infernaux que les parents ont décidé de sévir. Les enfants de Timpelbach sont punis et privés de parents. Les adultes vont en profiter pour se promener une journée dans la campagne.
Les gosses sont évidemment fous d'inquiétude et aussi de joie à l'idée de ne plus avoir de contraintes.
Mais deux bandes se constituent, avec deux conceptions du pouvoir. Une guerre froide puis bien réelle s'installe dans le petit village...
Car les parents ne reviennent toujours pas...
 
vincy

 

haut