Cemetery of Splendour d'Apitchapong Weerasethakul est peut-être le film le plus maîtrisé et le plus réaliste du cinéaste. Reparti bredouille de Cannes, il est pourtant l'une des oeuvres les plus marquantes de l'année, sans doute parce que l'ambition artistique, cinématographique relève d'une forme de résistance à l'uniformité.



Cemetery of Splendour
Colloques
Esto es lo que hay
Hormona
Insoumis
La vanité
La volante
Le tout nouveau testament
Mediterranea
Miss Hokusai
No Escape
Ricki and the Flash



Taxi Téhéran
Trois souvenirs de ma jeunesse
Ex Machina
Un Français
L'éveil d'Edoardo
Vice-Versa
Mustang
Les mille et une nuits - L'inquiet
Dior et moi
Microbe et Gasoil
Que viva Eisenstein !
Love
Mission : Impossible - Rogue Nation



Jurassic World
Les Minions
Ant-Man
La femme au tableau
La Isla Minima
Le combat ordinaire
Les Nuits blanches du facteur
Les révoltés
Je suis mort mais j'ai des amis
Des apaches
Lena
Les bêtises
Pitch Perfect 2
While we're young
Le Petit Prince
Les chaises musicales
Les mille et une nuits - le désolé
Summer
Umrika
La dame dans l'auto avec des lunettes et un fusil
Les 4 Fantastiques
Oriana Fallaci
Sur la ligne
Ted 2
Tsili
Absolutely Anything
La nina de fuego
La face cachée de Margo
American Ultra
Amnesia
Dheepan, l'homme qui n'aimait pas la guerre
Hitman: Agent 47
La belle saison
Une famille à louer
Vive les vacances
We Are Your Friends






 (c) Ecran Noir 96 - 15


  

Production : Chapter 2, Luxanimation, Scope pictures, Onyx films, M6 films
Distribution : Pathé distribution
Réalisation : Nicolas Bary
Scénario : Nicolas Bary, Nicolas Peufaillit, Frabrice Roger-Lucas, d'après l'oeuvre de Henry Winterfeld
Montage : Véronique Lange
Photo : Axel Cosnefroy
Décors : Olivier Raoux
Musique : Frédéric Talgorn
Effets spéciaux : La Maison
Costumes : Patrick Lebreton
Durée : 95 mn
 

Raphaël Katz : Manfred
Adèle Exarchopoulos : Marianne
Léo Legrand : Thomas
Baptiste Betoulaud : Oscar
Martin Jobert : Willy
Lola Creton : Mireille
Gérard Depardieu : Le Général
Carole Bouquet : Mme Drohne
Armelle : Corbac
 

Boutique : livres et musique
site internet du film
 

 
Les enfants de Timpelbach



France / 2008

17.12.2008
 

Ils sont tellement infernaux que les parents ont décidé de sévir. Les enfants de Timpelbach sont punis et privés de parents. Les adultes vont en profiter pour se promener une journée dans la campagne.
Les gosses sont évidemment fous d'inquiétude et aussi de joie à l'idée de ne plus avoir de contraintes.
Mais deux bandes se constituent, avec deux conceptions du pouvoir. Une guerre froide puis bien réelle s'installe dans le petit village...
Car les parents ne reviennent toujours pas...
 
vincy

 

haut