En compétition à Cannes Le conte des contes de Matteo Garrone s'inspire du livre fantastique et merveilleux de Giambattista Basile (autour de 1625. Beau, barré, baroque: le film oscille entre Del Toro et Gilliam.



Fantasia
Haramiste
Le Prince de Hombourg
Le retour de Fabiola
Les Profs 2
Lost for Words
Love & Mercy
Maris en liberté
Tale of Tales, le conte des Contes
Terminator Genisys
Victoria



Taxi Téhéran
Un pigeon perché sur une branche philosophait sur l'existence
Hyena
Trois souvenirs de ma jeunesse
Ex Machina
Un Français
L'éveil d'Edoardo
Vice-Versa
Mustang
Les mille et une nuits - L'inquiet



Shaun le mouton
Pourquoi j'ai pas mangé mon père
Une belle fin
Avengers: L'ère d'Ultron
Le tournoi
Connasse, princesse des coeurs
On est vivants
L'épreuve
Les jardins du Roi
Un peu, beaucoup, aveuglément
A la poursuite de demain
Girls Only
Goodnight Mommy
La loi du marché
La Tête haute
Mad Max: Fury Road
Refugiado
Une femme iranienne
Adaline
Loin de la foule déchaînée
Cendres
Contes italiens
Jurassic World
Le monde de Nathan
La belle promise
La Bataille de la Montagne du Tigre
Spy
Valley of love
Entourage
Gunman
Masaan (Le bûcher)
Une mère
Une seconde mère






 (c) Ecran Noir 96 - 15


  

Production : Universal Pictures, Relativity Media, Forward Pass / Misher Films, Tribeca Productions
Distribution : Universal Pictures International France
Réalisation : Michael Mann
Scénario : Ronan Bennett, Michael Mann, Ann Biderman
Montage : Jeffrey Ford
Photo : Dante Spinotti
Format : 35 mm
Décors : Nathan Crowley
Musique : Elliot Goldenthal
Costumes : Colleen Atwood
Durée : 130 mn
 

Johnny Depp : John Dillinger
Christian Bale : Melvin Purvis
Marion Cotillard : Billie Frechette
Billy Crudup : John Edgar Hoover
Stephen Dorff : Homer Van Meter
 

site internet du film
Qui était John Dillinger?
 

 
Public Enemies



USA / 2009

08.07.2009
 

Basé sur l'histoire vraie de John Dillinger, un braqueur de banque hors pair qui a sévit à de nombreuses reprises dans l'Amérique des années 30, en pleine crise économique. Avancé comme "l'ennemi public numéro 1" par le patron d'un FBI naissant, John Edgar Hoover, Dillinger sera traqué sans relache par Melvin Purvis, l'un des agents fédéraux des plus efficaces.
John Dillinger jouera de sa notoriété publique autant que de son talent médiatique. Mais en tombant amoureux de la jolie Billie, il s'enferme dans un piège qui risque de lui être fatal, pensant davantage à l'après qu'au présent.
 
EN

 

haut