Ne croyez pas que je hurle est le joyau tant attendu de l'année. Film expérimental et sentimental, audace narrative et visuelle, cette expérience signée Frank Beauvais est aussi délicate que mélancolique, curieuse que hypnotique.



Betty Marcusfeld
Cervin, la montagne du monde
Chambre 212
Donne-moi des ailes
Jacob et les chiens qui parlent
Joker
La fameuse invasion des ours en Sicile
La grande cavale
Nos défaites
On va tout péter
Papicha
Pour Sama
Quelle folie
Soeurs d'armes
Tout est possible



Parasite
Le Roi Lion
Une Fille facile
Viendra le feu
Deux moi
Un jour de pluie à New York
Bacurau
Ne croyez surtout pas que je hurle
Alice et le Maire
Les mondes imaginaires de Jean-François Laguionie



L'œuvre sans auteur
Comme des bêtes 2
Fast and Furious: Hobbs and Shaw
Le Gangster, le Flic et l’Assassin
Once Upon a Time... in Hollywood
Perdrix
Playmobil, le film
Une grande fille
Roubaix, une lumière
Thalasso
Les Baronnes
Late Night
Hauts perchés
Frankie
La vie scolaire
Fête de famille
Les hirondelles de Kaboul
Liberté
Jeanne
Music of My Life
The Bra
Tu mérites un amour
De sable et de feu
Ad Astra
Trois jours et une vie
Portrait de la jeune fille en feu
Au nom de la terre
Downton Abbey
Port Authority
Atlantique
Gemini Man






 (c) Ecran Noir 96 - 19


  

Production : Breakthru Films
Distribution : Les Films du Préau
Réalisation : Suzie Templeton
Scénario : Suzie Templeton, Marianela Maldonado
Montage : Suzie Templeton, Tony Fish
Photo : Mikolaj Jaroszewicz
Format : 1.85
Décors : Marek Skrobecki, Jane Morton
Son : Chimney Pot
Musique : Sergei Prokofiev
Directeur artistique : Hugh Gordon
Durée : 33 mn
 


site internet du film
histoire du conte musical
 

 
Pierre et le loup (Peter & the Wolf)



Royaume Uni / 2006

23.09.2009
 

Pierre, jeune garçon solitaire, vit seul et isolé avec son grand-père, en bordure d’une profonde et belle forêt. Entouré d’un Oiseau estropié volant grâce à un ballon, d’un Canard triste et attachant et d’un affreux Chat, Pierre s’évade de son monde étriqué, poussé par ses petits compagnons et sa grande curiosité, pour mettre un pied dans l’univers interdit. Un vent de liberté souffle. Les couleurs changent. La grisaille laisse peu à peu sa place à la blancheur éclatante de la neige et à la luminosité du soleil nouveau. Pierre plonge dans ce nouvel univers qui lui était jusqu’alors inaccessible et embrasse cette toute nouvelle liberté, métaphore du passage à l’âge adulte mais avant tout ici d’une prise de conscience. Mais celle-ci a un prix et le loup, symbole des craintes de chacun, rôde. Les représentant, le loup devient alors l’objet à combattre pour vaincre ses propres peurs. Mais le lien qui va s’instaurer entre Pierre et le Loup va bien au-delà du simple rapport de force et c’est une dimension plus psychologique qui unit en définitive les deux personnages.


 
Morgane

 

haut