Hyena, Prix du jury à Beaune et prix d'interprétation masculine aux Arcs, est un polar très noir, aussi violent que désespéré. Une plongée dans l'enfer londonien filmée caméra à l'épaule comme pour mieux nous cogner.



A la poursuite de demain
Bien de chez nous
Certifiée Halal
Christina Noble
D'amour et de dettes
Girls Only
Goodnight Mommy
Irvin yalom, la théorie du bonheur
Jet lag
La cité muette
La loi du marché
La Tête haute
Les lettres portugaises
Mad Max: Fury Road
Naruto the Last
Refugiado
Trois souvenirs de ma jeunesse
Un voisin trop parfait
Une femme iranienne



Selma
Dear White People
A trois on y va
Sea Fog: Les clandestins
Taxi Téhéran
En route!
Jauja
Beyond Clueless
Un pigeon perché sur une branche philosophait sur l'existence
Hyena



Cinquante nuances de Grey
American Sniper
Birdman (ou la surprenante vertu de l'ignorance)
The Voices
Divergente 2: L'insurrection
Still Alice
Un homme idéal
Cendrillon
Diversion
Voyage en Chine
Indian Palace: Suite royale
Journal d’une femme de chambre
Fast & Furious 7
San Francisco 1985
Shaun le mouton
Les châteaux de sable
Suite française
Cake
Dark Places
Jamais de la vie
The Humbling
Lost River
Pourquoi j'ai pas mangé mon père
Une belle fin
Enfant 44
En équilibre
La promesse d'une vie
Good Kill
Every Thing Will Be Fine
Avengers: L'ère d'Ultron
10.000 km
Blind
Le tournoi
Connasse, princesse des coeurs
On est vivants
L'épreuve
Les jardins du Roi
Un peu, beaucoup, aveuglément






 (c) Ecran Noir 96 - 15


  

Production : Christian Fechner
Réalisation : Jean Becker
Scénario : Sébastien Japrisot, d'après le roman de Georges Montforez
Montage : Jacques Witta
Photo : Jean-Marie Dreujou
Musique : Pierre Bachelet
Durée : 115 mn
 

Jacques Villeret : Riton
Jacques Gamblin : Garriss
André Dussollier : Amédée
Michel Serrault : Pépé la Rainette
Isabelle Carré : Marie
Eric Cantona : Jo Sardi
Suzanne Flon : Old Cri Cri
Jacques Dufilho : Old Man
 

 

 
Les enfants du marais



France / 1999

03.03.99
 

Garris et Riton vivent au bord d'un étang marécageux. Riton a trois enfants turbulents de son second mariage. De temps en temps, il noie son chagrin dans le vin rouge pour oublier son "Grand Amour", Pamela, sa première femme.
 
chris
 

haut