L'homme qu'on aimait trop est la 7e collaboration entre Téchiné et Deneuve. Ce fait divers réel et macabre, une des affaires les plus sensationnelles de ces 40 dernières années, inspire au cinéaste une oeuvre psychologique taillée avec finesse.



Ablations
Fastlife
L'homme qu'on aimait trop
Les ponts de Sarajevo
Ping-pong summer
Playtime (version restaurée)
Sexy Dance 5
Shapito Show
Tanta agua
The Face of Love
Transformers : L'âge de l'extinction
Two Hundred Thousand Dirty



The Grand Budapest Hotel
Adieu au langage
Ugly
Bird People
Les poings contre les murs
Les Soeurs Quispe
Palo Alto
Con la pata quebrada
Under the skin
Coldwater
Sunhi



Divergente
Rio 2
Babysitting
Qu'est-ce qu'on a fait au bon Dieu?
The Amazing Spider-Man: Le destin d'un héros
D'une vie à l'autre
Godzilla
The Homesman
Maps to the Stars
X-Men: Days of Future Past
Deux jours, une nuit
Amour sur place ou à emporter
La liste de mes envies
Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire
Maléfique
Edge of Tomorrow
Tristesse Club
Sous les jupes des filles
Black coal
Un amour sans fin
Jersey Boys
The Two Faces of January
Triple Alliance
Xenia
Le coeur battant
Le conte de la princesse Kaguya
L’ex de ma vie
On a failli être amies
Transcendance
Zero Theorem
Les ponts de Sarajevo
Jimmy's Hall
Dragons 2
Albert à l'ouest
Circles
Everyone's going to die
Les hommes ! De quoi parlent-ils ?
Les vacances du Petit Nicolas






 (c) Ecran Noir 96 - 14


  

Production : Spitfire pictures, Hammer film productions
Distribution : Metropolitan FilmExport
Réalisation : Antti J. Jokinen
Scénario : Antti J. Jokinen, Robert Orr, Erin Cressida Wilson
Montage : Stuart Levy
Photo : Guillermo Navarro
Décors : J. Dennis Washington
Musique : John Ottman
Directeur artistique : Guy Barnes
Durée : 91 mn
 

Hilary Swank : Dr Juliet Dermer
Jeffrey Dean Morgan : Max
Aujanue Ellis : Sydney
Lee Pace : Jack
Christopher Lee : August
 

Page Facebook du film
 

 
La Locataire (The Resident)



USA / 2011

27.07.2011
 

Récemment séparée, Juliet tente de se trouver un nouvel appartement. Lorsqu’elle déniche un magnifique loft à Brooklyn, la jeune femme se dit qu’elle a beaucoup de chance. L’endroit est fabuleux et le propriétaire, Max, est vraiment charmant. Pourtant, certains faits étranges alertent bientôt Juliet. Son appartement n’est peut-être pas le paradis espéré. La troublante impression de ne pas y être seule commence à l’effrayer. Elle sent des regards, des présences... Entre passages secrets et obsessions, commence alors une terrifiante partie de cache-cache. Pour avoir une chance d’échapper au piège qui se referme sur elle, Juliet va devoir faire face au pire des cauchemars.


 
EN

 

haut