Night Call est un thriller glaçant qui porte un jugement moral sur l'immoralité de notre monde assoiffé d'images chocs. Dan Gilroy dénonce. Et le spectateur, devant tant d'atrocités, ne peut pas rester insensible. Un film noir, qui fout le frisson.



A la vie
Alléluia
Astérix et le Domaine des Dieux
Baal
Calvary
Concerning violence
De la neige pour Noël
L'incomprise
Le rêve d'Icare
Master of the Universe
Mateo Falcone
Mercuriales
Naguima
Night Call
Panique chez les Jouets
Salto Mortale
Secret d'Etat
The Search
Tiens-toi droite



Boyhood
Les combattants
L'enlèvement de Michel Houellebecq
3 coeurs
Refroidis
Still the Water
Mommy
Le garçon et le monde
Gone girl
'71



Qu'est-ce qu'on a fait au bon Dieu?
Lucy
Winter Sleep
Les Gardiens de la Galaxie
Party Girl
Hippocrate
Leviathan
Saint Laurent
Le Labyrinthe
Samba
Les Boxtrolls
Lilting ou la délicatesse
White Bird
Bande de filles
Fury
Magic in the Moonlight
Chef
Chemin de croix
Felicidad
The Giver - Le passeur
The November Man
Une nouvelle amie
Steak (r)évolution
Interstellar
Marie Heurtin
Love is strange
Quand vient la nuit
Mary, Queen of Scots
Serena
Serena
Eden
Hunger Games: La révolte - 1ère partie
L'oranais
Les opportunistes






 (c) Ecran Noir 96 - 14


  

Production : Dollar Film, New Century productions
Distribution : Pyramide distribution
Réalisation : Mohamed Diab
Scénario : Mohamed Diab
Montage : Amr Salah El din
Photo : Ahmed Gabr
Son : Ahmed Gaber
Musique : Hani Adel
Durée : 100 mn
 

Nahed El Sebaï : Nelly
Bushra Rozza : Fayza
Nelly Karim : Seba
Omar El Saeed : Omar
Bassem Samra : Adel
 

site internet français
 

 
Les femmes du Bus 678 (678)



Egypte / 2012

30.05.2012
 

Fayza, Seba et Nelly, trois femmes d’aujourd’hui, aux vies totalement différentes, s’unissent pour combattre le machisme impuni qui sévit au Caire dans les rues, dans les bus et dans leurs maisons. Déterminées, elles vont dorénavant humilier ceux qui les humiliaient. Devant l’ampleur du mouvement, l’atypique inspecteur Essam mène l’enquête. Qui sont ces mystérieuses femmes qui ébranlent une société basée sur la suprématie de l’homme ?
 
EN
 

haut