Cemetery of Splendour d'Apitchapong Weerasethakul est peut-être le film le plus maîtrisé et le plus réaliste du cinéaste. Reparti bredouille de Cannes, il est pourtant l'une des oeuvres les plus marquantes de l'année, sans doute parce que l'ambition artistique, cinématographique relève d'une forme de résistance à l'uniformité.



Cemetery of Splendour
Colloques
Esto es lo que hay
Hormona
Insoumis
La vanité
La volante
Le tout nouveau testament
Mediterranea
Miss Hokusai
No Escape
Ricki and the Flash



Taxi Téhéran
Trois souvenirs de ma jeunesse
Ex Machina
Un Français
L'éveil d'Edoardo
Vice-Versa
Mustang
Les mille et une nuits - L'inquiet
Dior et moi
Microbe et Gasoil
Que viva Eisenstein !
Love
Mission : Impossible - Rogue Nation



Jurassic World
Les Minions
Ant-Man
La femme au tableau
La Isla Minima
Le combat ordinaire
Les Nuits blanches du facteur
Les révoltés
Je suis mort mais j'ai des amis
Des apaches
Lena
Les bêtises
Pitch Perfect 2
While we're young
Le Petit Prince
Les chaises musicales
Les mille et une nuits - le désolé
Summer
Umrika
La dame dans l'auto avec des lunettes et un fusil
Les 4 Fantastiques
Oriana Fallaci
Sur la ligne
Ted 2
Tsili
Absolutely Anything
La nina de fuego
La face cachée de Margo
American Ultra
Amnesia
Dheepan, l'homme qui n'aimait pas la guerre
Hitman: Agent 47
La belle saison
Une famille à louer
Vive les vacances
We Are Your Friends






 (c) Ecran Noir 96 - 15


  

Production : Double Hope Films
Distribution : Happiness distribution
Réalisation : Todd Solondz
Scénario : Todd Solondz
Montage : Kevin Messman
Photo : Andrij Parekh
Décors : Alex DiGerlando
Durée : 85 mn
 

Jordan Gelber : Abe
Selma Blair : Miranda
Mia Farrow : Phyllis
Christopher Walken : Jackie
Justin Bartha : Richard
Aasif Mandvi : Mahmoud
Zachary Booth : Justin
 

Entretien avec Todd Solondz
Page Facebook du film
 

 
Dark Horse



USA / 2011

29.08.2012
 

Abe, la trentaine, s'accroche à son adolescence et notamment à la collection de jouets qui décore sa chambre. Son seul pouvoir, il l'exerce sur les vendeurs de magasins de jouets quand ceux-ci sont défectueux. Il vit toujours chez ses parents, travaille pour son père qui le considère comme un raté et passe ses soirées à jouer avec sa mère au backgammon.
Lorsqu'Abe rencontre Miranda, trentenaire encore plus déprimée revenue vivre chez ses parents après une séparation amoureuse et désespérée de voir ses rêves d'écrivain s'éloigner, il entrevoit la possibilité d'une grande histoire d'amour et parvient à la convaincre de l'épouser.
Alors que le couple prépare cette nouvelle vie, Abe est en proie au doute et au manque de confiance en lui qui le minent depuis l'enfance. Et ses impulsions n'arrangent rien... Chacun devra affronter sa vérité, mais la sienne sera lourde à gérer.
 
EN
 

haut