Spider-Man: New Generation est incontestablement le meilleur film d'animation américain de l'année. C'est peut-être le même Spider-Man jusqu'à présent. C'est sans doute le blockbuster qu'on attendait en 2018. Et enfin, peut-on oser dire qu'il est l'un des meilleurs Marvel au cinéma? Bref, ce Spider-Man est immanquable.



Hunter Killer
L'exilé
Mortal Engines
Nous les coyotes
Oscar et le monde des chats
Pachamama
Rémi sans famille
Rêver sous le capitalisme
Roma
Spider-Man: New Generation
Une affaire de famille
Utøya, 22 juillet



A Star is Born
Un 22 juillet
Le grand bain
En liberté !
Chien de garde
Festen
Outlaw King : Le Roi hors-la-loi
Diamantino
Les Veuves
Assassination Nation
Les Confins du monde



Capharnaüm
Bohemian Rhapsody
Breathe
Cold War
Silvio et les autres
Crazy Rich Asians
Heureux comme Lazzaro
Kursk
Samouni Road
Un amour impossible
8, avenue Lénine
Les animaux fantastiques: les crimes de Grindelwald
Millénium : Ce qui ne me tue pas
Mon cher enfant
Suspiria
Amanda
Les filles du soleil
Yomeddine
Le Grinch
Les héritières
Robin des Bois
Voyage à Yoshino
Astérix - Le secret de la potion magique
Leto
Pupille






 (c) Ecran Noir 96 - 18


  

Production : NFB
Distribution : Eurozoom
Réalisation : Sarah Polley
Scénario : Sarah Polley
Montage : Mike Munn
Photo : Iris Ng
Décors : Lea Carlson
Musique : Jonathan Goldsmith
Costumes : Sarah Armstrong
Durée : 108 mn
 

Pixie Bigelow : elle-même
Deirdre Bowen : elle-même
Geoffrey Bowes : lui-même
John Buchan : lui-même
Susy Buchan : elle-même
Tom Butler : lui-même
Andrew Church : Geoffrey Bowes
Peter Evans : Michael Polley
Justin Goodjand : John Buchan
 

site internet du film
Page Facebook du distributeur français
Actualités sur Sarah Polley
 

 
Stories We Tell



Canada / 2012

27.03.2013
 

Alors qu'elle brosse le portrait sur film de sa famille centré sur la figure de sa défunte mère, la cinéaste et actrice torontoise Sarah Polley tombe sur des indices selon lesquels Michael Polley, un comédien de Toronto, ne serait pas son véritable père. Son film se transforme aussitôt en une enquête, propulsée par des témoignages de ses frères et soeurs plus âgés qu'elle, ainsi que des proches de Diane Polley. Leurs révélations la conduisent à Montréal, où sa mère, qui jouait en 1978 dans une pièce donnée au théâtre Centaur, aurait eu une liaison avec un membre de la troupe. Mais lequel ? Afin de percer ce mystère, Sarah va à la rencontre de l'imprésario de sa mère, Harry Gulkin. Ce dernier lui fait une révélation fracassante.


bande annonce par Filmtrailer.com
 
EN

 

haut