Love is strange. A partir d'un mariage homosexuel, Ira Sachs filme avant tout l'amour entre deux êtres après 30 ans de vie commune, une société hypocrite et la vieillesse dans un monde qui vous échappe. Charmant et subtil.



A Cappella
Bon voyage Dimitri!
Calomnies
Canada Morrison
Casanova variations
Eden
Et maintenant?
Hunger Games: La révolte - 1ère partie
In The Family
L'homme du peuple
L'oranais
La vengeance d'une femme
Les merveilleux contes de la neige
Les opportunistes
M et le troisième secret
Pole emploi, ne quittez pas!
Puzzle
Un illustre inconnu



Boyhood
Les combattants
L'enlèvement de Michel Houellebecq
3 coeurs
Refroidis
Still the Water
Mommy
Le garçon et le monde
Gone girl
'71



Qu'est-ce qu'on a fait au bon Dieu?
Lucy
Winter Sleep
Les Gardiens de la Galaxie
Party Girl
Hippocrate
Leviathan
Saint Laurent
Equalizer
Tu veux ou tu veux pas
The Tribe
Lou! Journal infime
Le Labyrinthe
Samba
Les Boxtrolls
Lilting ou la délicatesse
White Bird
Bande de filles
Fury
Magic in the Moonlight
Chef
Chemin de croix
Felicidad
The Giver - Le passeur
The November Man
Une nouvelle amie
Steak (r)évolution
Interstellar
Marie Heurtin
Love is strange
Quand vient la nuit
Mary, Queen of Scots
Serena
Serena






 (c) Ecran Noir 96 - 14


  

Production : Touchstone, Blue Light
Réalisation : Michael Mann
Scénario : Eric Roth, Michael Mann, d'après l'article de Marie Brenner (L'homme qui en savait trop)
Montage : William Goldenberg, Paul Rubell, David Rosenbloom
Photo : Dante Spinotti
Musique : Pieter Bourke, Lisa Gerrard
Durée : 155 mn
 

Al Pacino : Lowell Bergman
Russel Crowe : Jeffrey Wigand
Christopher Plummer : Mike Wallace
Diane Venora : Liane Wigand
Philip Baker Hall : Don Hewitt
Gina Gershon : Helen Caperelli
 

Vanity Fair
 

 
The Insider (L'initié)



USA / 1999

08.03.00
 

Histoire vraie. Le Magazine politico-populaire 60 minutes, diffusé sur CBS chaque semaine, devient l'oeil d'un cyclone médiatico-financier. En effet, un de ses reportages sur l'industrie du tabac, en 94, prouvant que les producteurs maintiennent volontairement les consommateurs en état de dépendance, ne sera pas diffusé. Objet : le futur actionnaire principal de CBS, Westinghouse, ne veut pas un conflit avec un puissant lobby, ni une avalanche de procès (qui se calculerait en milliards) par les producteurs de clopes.
Ainsi, lorsque Jeffrey Wigand est viré, il ne se doutait pas qu'il allait entraîner tout un secteur face à la justice. Mais lorsque le producteur Lowell Bergman tient son sujet, le scoop d'une carrière, il ne se doutait pas qu'il risquait de mettre en péril son statut, et son employeur.
 
vincy
 

haut