Umrika, n'a rien de bollywoodien. Ce film indien est un mélo classique qui a valu à Prashant Nair le prix du public au dernier Festival de Sundance. Un "Feel-good-movie" qui explore les tourments d'un jeune homme partagé entre ses devoirs, son honneur, et sa liberté.



Le Petit Prince
Les chaises musicales
Les dossiers secrets du Vatican
Les mille et une nuits - le désolé
Papa Lumière
Port-au-Prince, dimanche 4 janvier
Renaissances
Summer
Umrika



Taxi Téhéran
Trois souvenirs de ma jeunesse
Ex Machina
Un Français
L'éveil d'Edoardo
Vice-Versa
Mustang
Les mille et une nuits - L'inquiet
Dior et moi
Microbe et Gasoil
Que viva Eisenstein !
Love



Avengers: L'ère d'Ultron
A la poursuite de demain
La loi du marché
La Tête haute
Mad Max: Fury Road
Jurassic World
La belle promise
La Bataille de la Montagne du Tigre
Spy
Valley of love
Entourage
Gunman
Masaan (Le bûcher)
Une mère
Une seconde mère
Love & Mercy
Terminator Genisys
Victoria
Tale of Tales, le conte des Contes
Daddy Cool
Difret
Hill of Freedom
Les Minions
Ant-Man
La femme au tableau
La Isla Minima
Le combat ordinaire
Les Nuits blanches du facteur
Les révoltés
Je suis mort mais j'ai des amis
Des apaches
Lena
Les bêtises
Pitch Perfect 2
While we're young






 (c) Ecran Noir 96 - 15


  

Production : Touchstone, Blue Light
Réalisation : Michael Mann
Scénario : Eric Roth, Michael Mann, d'après l'article de Marie Brenner (L'homme qui en savait trop)
Montage : William Goldenberg, Paul Rubell, David Rosenbloom
Photo : Dante Spinotti
Musique : Pieter Bourke, Lisa Gerrard
Durée : 155 mn
 

Al Pacino : Lowell Bergman
Russel Crowe : Jeffrey Wigand
Christopher Plummer : Mike Wallace
Diane Venora : Liane Wigand
Philip Baker Hall : Don Hewitt
Gina Gershon : Helen Caperelli
 

Vanity Fair
 

 
The Insider (L'initié)



USA / 1999

08.03.00
 

Histoire vraie. Le Magazine politico-populaire 60 minutes, diffusé sur CBS chaque semaine, devient l'oeil d'un cyclone médiatico-financier. En effet, un de ses reportages sur l'industrie du tabac, en 94, prouvant que les producteurs maintiennent volontairement les consommateurs en état de dépendance, ne sera pas diffusé. Objet : le futur actionnaire principal de CBS, Westinghouse, ne veut pas un conflit avec un puissant lobby, ni une avalanche de procès (qui se calculerait en milliards) par les producteurs de clopes.
Ainsi, lorsque Jeffrey Wigand est viré, il ne se doutait pas qu'il allait entraîner tout un secteur face à la justice. Mais lorsque le producteur Lowell Bergman tient son sujet, le scoop d'une carrière, il ne se doutait pas qu'il risquait de mettre en péril son statut, et son employeur.
 
vincy
 

haut