Yesterday est un bon feel-good movie, mix de comédie romantique, de film musical et de satire sociétale autour des chansons des Beatles. Danny Boyle fait un détour vers la comédie populaire dans sa vieille Angleterre avec au scénario l’auteur de Quatre mariages et un enterrement et de Love Actually.



Acusada
Anna
Annabelle 3
Face à la nuit
Inna de Yard
Joel, une enfance en Patagonie
L'ospite
Les enfants de la mer
Premier de la classe
Sur la peau
Uglydolls
Vita & Virginia



Tremblements
Drôles de cigognes
Les météorites
Petra
Douleur et Gloire
Tous les Dieux du ciel
Parasite
Etre vivant et le savoir
So long, My son



Triple frontière
Le vent de la liberté
Les oiseaux de passage
The Highwaymen
Alpha - The Right to Kill
After : Chapitre 1
El Reino
Raoul Taburin
Liz et l'oiseau bleu
The Highwaymen
Avengers: Endgame
L'Adieu à la nuit
Gloria Bell
Coeurs ennemis
Jessica Forever
Hellboy
Les Crevettes pailletées
Le jeune Ahmed
Les plus belles années d’une vie
Rocketman
Sibyl
The Dead don't Die
Amazing Grace
Greta
Les Particules
Men in Black International
Zombi Child
X-Men: Dark Phoenix
Spider-Man: Far From Home
Yesterday






 (c) Ecran Noir 96 - 19


(c) UIP  

Production : Amblin Entertainment, Universal Films
Distribution : UIP
Réalisation : Steven Spielberg
Scénario : David Koepp, d'après le roman de Michael Crichton
Montage : Michael Kahn
Photo : Janusz Kaminski
Musique : John Williams
Effets spéciaux : ILM
Durée : 134 mn
 

Jeff Goldblum : Dr. Ian Malcolm
Julianne Moore : Dr. Sarah Harding
Pete Postlethwaite : Roland Tembo
Richard Attenborough : John Hammond
Vince Vaughn : Nick Van Owen
Peter Stormare : Dieter Stark
 

jurassic park 1
sites sur les dinosaures
 

 
Jurassic Park II : The Lost World



USA / 1997

22.10.97
 

Un yacht amarre sur une île perdue. Une jeune fille s'éloigne de l'aire de pique-nique. Et croise des ovipares d'un autre âge. On envoie alors le Dr. Ian Malcolm sur place pour étudier ce monde perdu, peuplé de dinosaures. Il y retrouve sa compagne, le Dr. Sarah Harding. Mais les dinosaures ne les laisseront pas tranquilles...
 
vincy
 

haut