Laissez bronzer les cadavres est à la frontière du western, du polar et du giallo italien, avec geysers de sang, imagerie érotique, attente lourde et séquences solaires et moites. Et rien que pour ça, il faut aller le voir!



Bricks
Corbier, des traces dans la mémoire des masses
Knock
L'assemblée
La belle et la meute
Laissez bronzer les cadavres
Le monde secret des émojis
Le vent dans les roseaux
Les nouvelles aventures de Cendrillon
My Little Pony: le film
The Meyerowitz Stories
The Square
Tous les rêves du monde
Zombillénium



Le Caire Confidentiel
Baby Driver
120 battements par minute
Petit paysan
Jeannette, l'enfance de Jeanne d'Arc
Une famille Syrienne
Good Time
Le redoutable
Home
A Ciambra
Des rêves sans étoiles
Le Sens de la fête
Quel cirque !



Barbara
Otez-moi d'un doute
Barry Seal: American Traffic
Les grands esprits
Mary
Mother!
Nos années folles
American Assassin
Faute d'amour
Kiss & Cry
Mon garçon
Le château de verre
Le Petit Spirou
Le jeune Karl Marx
Money
Kingsman: Le cercle d'or
Une suite qui dérange : le temps de l'action
Un beau soleil intérieur
Blade runner 2049
Capitaine Superslip
Confident royal
Dans la forêt enchantée de OukyBouky
Happy End
Téhéran tabou
Detroit
Kingsman: Le cercle d'or
L'atelier
L'école buissonnière
La passion Van Gogh
Numéro Une






 (c) Ecran Noir 96 - 17


  

Production : Micro_scope
Distribution : Happiness Distribution
Réalisation : Philippe Falardeau
Scénario : Philippe Falardeau
Montage : Richard Comeau
Photo : Ronald Plante
Décors : André-Line Beauparlant
Son : Claude La Haye
Musique : Martin léon
Durée : 99 mn
 

Patrick Huard : Steve Guibord
Irden Exantus : Souverain Pascal
Clémence Dufresne-Deslières : Lune
Suzanne Clément : Suzanne
Robin Aubert : Rodrigue
Micheline Lanctôt : la mairesse
Paul Doucet : le premier ministre
Ellen David : Allison
Sonia Cordeau : la journaliste
Jules Philip : le maire
 

le site du député Steve Guibord
La page Facebook du film
Le site internet du film
 

 
Guibord s'en va-t-en guerre



/ 2015

27.07.2016
 

Steve Guibord est un membre indépendant du Parlement Québec-Nord, dont la capitale est Rapides-aux-Outardes. Un coup du sort politique l’amène à effectuer seul un vote décisif : le Canada doit-il entrer en guerre avec le Moyen-Orient ? Sans expérience et sans équipe, mis à part son nouveau stagiaire Souverain, un étudiant haïtien en sciences politiques, son épouse et sa fille, ils embarquent alors tous deux pour une tournée politique qui les mettra sur le chemin de pacifistes, de miniers, de routiers et de groupes autochtones... Entre chantages et marchandages, la décision ne sera pas évidente à prendre...


 
EN

 

haut