Diane a les épaules est l'une des premières comédies intelligentes sur l’éclatement du modèle familial traditionnel. C'est aussi une jolie réflexion sur la maternité et la parentalité, dans laquelle le corps féminin est sans aucun doute l'inspiration première.



Bangkok Nites
Chavela Vargas
Diane a les épaules
Faire la parole
Good vibrations
Happy Birthdead
Justice League
Khibula
L'école de la vie
L'étoile de Noël
L'ombre de Vénus
Le musée des merveilles
Le semeur
M
Maryline
Par Instinct
Paradis
Simon et Théodore



120 battements par minute
Petit paysan
Le Sens de la fête
Quel cirque !
Le vent dans les roseaux
Carré 35
Ex Libris: The New York Public Library
A Beautiful Day (You were never really here)
La Montagne entre nous
Wallace & Gromit: Cœurs à modeler



Faute d'amour
Kingsman: Le cercle d'or
Un beau soleil intérieur
Blade runner 2049
Confident royal
Happy End
Téhéran tabou
Detroit
Kingsman: Le cercle d'or
L'atelier
L'école buissonnière
La passion Van Gogh
Numéro Une
L'assemblée
Laissez bronzer les cadavres
The Meyerowitz Stories
Zombillénium
The Square
Au revoir là-haut
Logan Lucky
Pour le réconfort
Sans adieu
Thor: Ragnarok
D'après une histoire vraie
Jeune femme
Le Fidèle
Les conquérantes
Mise à mort du cerf sacré
Borg McEnroe
En attendant les hirondelles
Jalouse
Tout nous sépare
Borg McEnroe
En attendant les hirondelles
Tout nous sépare






 (c) Ecran Noir 96 - 17


  

Production : Arco libre, Television Abierta, Magma Cine, A contracorriente films, INCAA, TVE, ICAA, Ibermedia, Aleph Media
Distribution : Memento films
Réalisation : Gastón Duprat, Mariano Cohn
Scénario : Andrés Duprat
Montage : Javier Braier
Photo : Mariano Cohn
Musique : Toni M. Mir
Directeur artistique : Maria Eugenia Sueiro
Durée : 118 mn
 

Oscar Martinez : Daniel
Dady Brieva : Antonio
Andrea Frigerio : Irene
Nora Navas : Nuria
Manuel Vicente : L intendant
Gustavo Garzon : Gerardo Palacios
 

site internet du film
 

 
Citoyen d'honneur (El ciudadano ilustre)



/ 2016

08.03.2017
 

L’Argentin Daniel Mantovani, lauréat du Prix Nobel de littérature, vit en Europe depuis plus de trente ans. Alors qu'il refuse systématiquement les multiples sollicitations dont il est l’objet, il décide d'accepter l'invitation reçue de sa petite ville natale qui souhaite le faire citoyen d'honneur. Mais est-ce vraiment une bonne idée de revenir à Salas dont les habitants sont devenus à leur insu les personnages de ses romans ?
 
EN
 

haut