Ne croyez pas que je hurle est le joyau tant attendu de l'année. Film expérimental et sentimental, audace narrative et visuelle, cette expérience signée Frank Beauvais est aussi délicate que mélancolique, curieuse que hypnotique.



Angry Birds: copains comme cochons
Bleu Palebourg
Camille
Fahim
L'angle mort
La bonne réputation
La vérité si je mens! Les débuts
Loups tendres et loufoques
Maléfique 2: le pouvoir du mal
Martin Eden
Matthias & Maxime
Queens
Shaun le mouton le film : la ferme contre-attaque
Warrior Women



Deux moi
Un jour de pluie à New York
Bacurau
Ne croyez surtout pas que je hurle
Alice et le Maire
Les mondes imaginaires de Jean-François Laguionie
Chambre 212
Joker
Pour Sama



Once Upon a Time... in Hollywood
Perdrix
Roubaix, une lumière
Thalasso
La vie scolaire
Fête de famille
Les hirondelles de Kaboul
Liberté
Jeanne
Music of My Life
The Bra
Tu mérites un amour
De sable et de feu
Ad Astra
Trois jours et une vie
Portrait de la jeune fille en feu
Au nom de la terre
Downton Abbey
Port Authority
Atlantique
Gemini Man
Donne-moi des ailes
Jacob et les chiens qui parlent
La fameuse invasion des ours en Sicile
Nos défaites
Papicha






 (c) Ecran Noir 96 - 19


  

Production : Arte, Les Films d'ici, Les Films Hatari
Distribution : Le Pacte
Réalisation : Arnaud des Pallières
Scénario : Christelle Berthevas, Arnaud des Pallières
Montage : Emilie Orsini, Arnaud des Pallières, Guillaume Lauras
Photo : Yves Cape
Format : couleur HD - 35 mm - 2,35:1 - son Dolby numérique
Décors : Guillaume Deviercy
Durée : 111 mn
 

Adèle Haenel : Renée, Karine adulte
Adèle Exarchopolous : Sandra, Karine jeune
Sergi Lopez : Lev
Gemma Arterton : Tara
Nicolas Duvauchelle : le père de Karine
Solène Rigot : Karine à 13 ans
Jalil Lespert : Darius
Véga Cuzytek : Kiki, Karine enfant
Sergi Lopez : Maurice
 

site internet du film
 

 
Orpheline



France / 2016

29.03.2017
 

Portrait d’une femme à quatre âges de sa vie. Petite fille de la campagne, prise dans une tragique partie de cache-cache. Adolescente ballottée de fugue en fugue, d’homme en homme, puisque tout vaut mieux que le triste foyer familial. Jeune provinciale qui monte à Paris et frôle la catastrophe. Femme accomplie enfin, qui se croyait à l’abri de son passé. Quatre actrices différentes incarnent une seule et même héroïne.


 
EN

 

haut