Et puis nous danserons était l'un de coups de cœur cannois. Enivrant, exaltant, brillant! La répression des homosexuels et l'élan romantique qui prend tous les risques, la danse comme lien sensuel et la musique euphorisante. A voir! A découvrir!



Brooklyn Affairs
Ceux qui nous restent
Ils aimaient la vie (Kanal)
It must be heaven
Jumanji: Next level
La Famille Addams
Le meilleur reste à venir
Le Voyage du Prince
Les reines de la nuit
Ode Bertrand
Premiers pas dans la forêt
Seules les bêtes
Souviens-toi de ton futur
The Irishman
Un été à Changsha



Joker
Shaun le mouton le film : la ferme contre-attaque
La cordillère des songes
Et puis nous danserons
J'ai perdu mon corps
La belle époque
Le monde animé de Grimault
J'accuse
L'incinérateur de cadavres
Les enfants d'Isadora
Les misérables
The Irishman
À couteaux tirés



La fameuse invasion des ours en Sicile
Maléfique 2: le pouvoir du mal
Martin Eden
Matthias & Maxime
Queens
Abominable
5 est le numéro parfait
Hors normes
Au bout du monde
Sorry We Missed You
Le Traître
Retour à Zombieland
Mon chien stupide
The Laundromat
Un monde plus grand
Une Colonie
Adults in the Room
Le Mans 66
Little Joe
La reine des neiges 2
Le Roi
Gloria Mundi
Chanson douce
L'orphelinat
Last Christmas
Proxima






 (c) Ecran Noir 96 - 19


  

Production : Foley Studio, O Som e a Furia
Distribution : Memento films
Réalisation : Ivo M. Ferreira
Scénario : Ivo M. Ferreira, Edgar Medina, d'après la correspondance de Antonio Lobo Antunes
Montage : Sandro Aguilar
Photo : Joao Ribeiro
Décors : Nuno G. Mello
Son : Ricardo Leal, Tiago Matos
Durée : 105 mn
 

Miguel Nunes : Antonio
Margarida Vila-Nova : Maria José
Ricardo Pereira : Major M
Joao Pedro Vaz : Le capitaine
Simao Cayatte : Lt Eleuterio
Isac Graça : Caporal Hilario
Orlando Sergio : Catolo
 

site du film
Antonio Lobo Antunes
Les livres de ALA édités en France
 

 
Lettres de la guerre (Cartas da guerra)



/ 2016

12.04.2017
 

Un jeune médecin portugais, soldat pendant la guerre coloniale en Angola entre 1971 et 1973, envoie à sa femme des lettres d’amour poétiques, sensuelles et passionnées. Ce jeune homme, en train de devenir écrivain, c’est António Lobo Antunes dont 280 lettres ont été publiées en 2005. Elles sont l’inspiration du film qui en propose une lecture intime et leur donne vie.


 
EN

 

haut