A ciambra présenté à la Quinzaine des réalisateurs, confirme le talent de Jonas Carpignano, après la révélation de Meditterranea. Un film dans la veine des fresques néo-réalistes italiennes, focalisées sur un jeune gitan pris entre plusieurs feux. Renversant.



A Ciambra
American Assassin
Ça (It)
Des rêves sans étoiles
Dieu n'est pas mort
Faute d'amour
Gauguin, voyage à Tahiti
Kiss & Cry
L'un dans l'autre
La mort se mérite
Laetitia
Les hommes d'argile
Mon garçon
Mr Chat et les Shammies



Le grand méchant renard et autres contes...
Le Caire Confidentiel
Baby Driver
La région sauvage
120 battements par minute
Belle de jour
Petit paysan
Jeannette, l'enfance de Jeanne d'Arc
Une famille Syrienne
Good Time
Le redoutable
Home



Okja
Visages, Villages
Moi, moche et méchant 3
Spider-Man: Homecoming
Une femme fantastique
Dunkerque
Valérian et la Cité des mille planètes
Atomic Blonde
Cars 3
Hitman & Bodyguard
La Planète des Singes: Suprématie
Lola Pater
Mort à Sarajevo
Que Dios Nos Perdone
Une femme douce
Les proies
Gabriel et la montagne
Patti Cake$
Wind River
Barbara
Le chemin
Otez-moi d'un doute
Barry Seal: American Traffic
Les grands esprits
Mary
Mother!
Nos années folles






 (c) Ecran Noir 96 - 17


  

Production : Goon Films, RAI cinema
Distribution : Nour films
Réalisation : Gabriele Mainetti
Scénario : Nicola Guaglianone, Menotti
Montage : Andrea Maguolo
Photo : Michele D'Attanasio
Format : Couleurs - 35 mm - 2,35:1
Décors : Massimiliano Sturiale
Musique : Gabriele Mainetti, Michele Braga
Durée : 118 mn
 

Antonia Truppo : Nunzia
Daniele Trombetti : Tazzina
Francesco Formichetti : Sperma
Stefano Ambrogi : Sergio
Maurizio Tesei : Biondo
Ilenia Pastorelli : Alessia
Luca Marinelli : Fabio Cannizzaro/Le Gitan
Claudio Santamaria : Enzo Ceccotti/Jeeg Robot
Gianluca Di Gennaro : Antonio
 

site internet du film
Interview du réalisateur
 

 
On l'appelle Jeeg Robot (Lo chiamavano Jeeg Robot)



Italie / 2016

03.05.2017
 

Enzo Ceccotti est un petit voleur qui vit dans la banlieue romaine de Tor Bella Monaca. Un jour, en fuyant la police, il se jette dans le Tibre et entre en contact avec des substances radioactives. Ces substances le contaminent et lui confèrent des pouvoirs surnaturels, une super force et la capacité de guérir les blessures. Initialement réticent à utiliser ses pouvoirs pour faire le bien, il change d'avis lorsqu'il rencontre Alessia, une jeune femme autiste victime d'abus qui l'identifie comme le héros du dessin animé japonais Jeeg Robot. Enzo devient un super-héros au service du bien, pour sauver Alessia et la ville de Rome de la fureur de Fabio, un criminel fou et narcissique connu sous le nom de « le Gitan ».


 
EN

 

haut