Black Panther est peut-être le meilleur film Marvel depuis la création de l'univers (de la marque). Et c'est aussi un changement d'ère avec un casting noir, un cinéaste afro-américain, et un sujet hyper-politique. Outre ses qualités, les grosses recettes attendues vont permettre, comme pour Wonder Woman, de prouver qu'un blockbuster n'est pas une affaire de mâles blancs.



4 histoires fantastiques
Belle et Sébastien 3
Black Panther
Bravo Virtuose
Finding Phong
Krank
L'apparition
L'étrange forêt de Bert et Joséphine
La princesse des glaces
Le retour du héros
Phantom Thread
Un jour, ça ira
Wajib, l'invitation au mariage



Un homme intègre
Seule la terre
A Ghost Story
Drôles de petites bêtes
Le crime de l'Orient-Express
Seule sur la plage la nuit
3 Billboards, Les Panneaux de la vengeance
Alice Comedies, volume 2
La douleur
Pentagon Papers
Gaspard va au mariage
England is mine
Human Flow
Jusqu'à la garde



Coco
Les Gardiennes
L'échange des princesses
L'échappée belle
La cordillera
La Promesse de l'aube
Les heures sombres
Maria by Callas
Star Wars, épisode VIII : Les Derniers Jedi
Tharlo, le berger tibétain
The Florida Project
Wonder
Tout l'argent du monde
Downsizing
Si tu voyais son coeur
Vers la lumière
In the fade
Last flag flying
Fortunata
Hannah
The Greatest Showman
Centaure
L'insulte
Non
Une saison en France
Wonder Wheel
Agatha, ma voisine détective
Cinquante nuances plus claires
Cro Man
Le Labyrinthe: Le remède mortel
Vivir y otras ficciones






 (c) Ecran Noir 96 - 18


  

Production : Goon Films, RAI cinema
Distribution : Nour films
Réalisation : Gabriele Mainetti
Scénario : Nicola Guaglianone, Menotti
Montage : Andrea Maguolo
Photo : Michele D'Attanasio
Format : Couleurs - 35 mm - 2,35:1
Décors : Massimiliano Sturiale
Musique : Gabriele Mainetti, Michele Braga
Durée : 118 mn
 

Antonia Truppo : Nunzia
Daniele Trombetti : Tazzina
Francesco Formichetti : Sperma
Stefano Ambrogi : Sergio
Maurizio Tesei : Biondo
Ilenia Pastorelli : Alessia
Luca Marinelli : Fabio Cannizzaro/Le Gitan
Claudio Santamaria : Enzo Ceccotti/Jeeg Robot
Gianluca Di Gennaro : Antonio
 

site internet du film
Interview du réalisateur
 

 
On l'appelle Jeeg Robot (Lo chiamavano Jeeg Robot)



Italie / 2016

03.05.2017
 

Enzo Ceccotti est un petit voleur qui vit dans la banlieue romaine de Tor Bella Monaca. Un jour, en fuyant la police, il se jette dans le Tibre et entre en contact avec des substances radioactives. Ces substances le contaminent et lui confèrent des pouvoirs surnaturels, une super force et la capacité de guérir les blessures. Initialement réticent à utiliser ses pouvoirs pour faire le bien, il change d'avis lorsqu'il rencontre Alessia, une jeune femme autiste victime d'abus qui l'identifie comme le héros du dessin animé japonais Jeeg Robot. Enzo devient un super-héros au service du bien, pour sauver Alessia et la ville de Rome de la fureur de Fabio, un criminel fou et narcissique connu sous le nom de « le Gitan ».


 
EN

 

haut