Have A Nice Day, en compét à Berlin en 2017, vaut plus que le détour. Un polar à la Tarantino animé et azimuté qui dénonce une Chine bien pourrie par la corruption et la mafia.



A genoux les gars
Bécassine
Have a nice day
How to Talk to Girls at Parties
Jerico
Kuzola, le chant des racines
Le doudou
Rose piment
Sans un bruit
Une prière avant l'aube



L'île aux chiens
La route sauvage
Deadpool 2
En guerre
Senses



Taxi 5
Avengers : Infinity War
Everybody knows
Gringo
Gueule d'ange
L'homme qui tua Don Quichotte
La révolution silencieuse
Manifesto
Plaire, aimer et courir vite
Rampage - Hors de contrôle
Solo: A Star Wars Story
Mon Ket
Une année polaire
Opération Beyrouth
L'extraordinaire voyage du Fakir
3 jours à Quiberon
Hedy Lamarr: From Extase to Wifi
Jurassic World: Fallen Kingdom
La mauvaise réputation
Le voyage de Lila
Ocean's 8
Trois visages
The Cakemaker






 (c) Ecran Noir 96 - 18


  

Production : Pixar Animation Studios, Walt Disney Pictures
Distribution : Walt Disney Studios
Réalisation : Lee Unkrich, Adrian Molina
Scénario : Lee Unkrich, Adrian Molina, Jason Katz, Matthew Aldrich
Montage : Steve Bloom, Lee Unkrich
Photo : Matt Aspbury
Décors : Harley Jessup
Musique : Michael Giacchino
Durée : 109 mn
 

Anthony Gonzalez : Miguel
Gael Garcia Bernal : Hector
Benjamin Bratt : Ernesto de la Cruz
Alanna Ubach : Mama Imelda
Renee Victor : Abuelita
Jaime Camil : Papa
Alfonso Arau : Papa Julio
 

 

 
Coco



USA / 2017

29.11.2017
 

Depuis déjà plusieurs générations, la musique est bannie dans la famille de Miguel. Un vrai déchirement pour le jeune garçon dont le rêve ultime est de devenir un musicien aussi accompli que son idole, Ernesto de la Cruz.
Bien décidé à prouver son talent, Miguel, par un étrange concours de circonstances, se retrouve propulsé dans un endroit aussi étonnant que coloré : le Pays des Morts. Là, il se lie d’amitié avec Hector, un gentil garçon mais un peu filou sur les bords. Ensemble, ils vont accomplir un voyage extraordinaire qui leur révèlera la véritable histoire qui se cache derrière celle de la famille de Miguel…


 
EN

 

haut