Ne croyez pas que je hurle est le joyau tant attendu de l'année. Film expérimental et sentimental, audace narrative et visuelle, cette expérience signée Frank Beauvais est aussi délicate que mélancolique, curieuse que hypnotique.



Betty Marcusfeld
Cervin, la montagne du monde
Chambre 212
Donne-moi des ailes
Jacob et les chiens qui parlent
Joker
La fameuse invasion des ours en Sicile
La grande cavale
Nos défaites
On va tout péter
Papicha
Pour Sama
Quelle folie
Soeurs d'armes
Tout est possible



Parasite
Le Roi Lion
Une Fille facile
Viendra le feu
Deux moi
Un jour de pluie à New York
Bacurau
Ne croyez surtout pas que je hurle
Alice et le Maire
Les mondes imaginaires de Jean-François Laguionie



L'œuvre sans auteur
Comme des bêtes 2
Fast and Furious: Hobbs and Shaw
Le Gangster, le Flic et l’Assassin
Once Upon a Time... in Hollywood
Perdrix
Playmobil, le film
Une grande fille
Roubaix, une lumière
Thalasso
Les Baronnes
Late Night
Hauts perchés
Frankie
La vie scolaire
Fête de famille
Les hirondelles de Kaboul
Liberté
Jeanne
Music of My Life
The Bra
Tu mérites un amour
De sable et de feu
Ad Astra
Trois jours et une vie
Portrait de la jeune fille en feu
Au nom de la terre
Downton Abbey
Port Authority
Atlantique
Gemini Man






 (c) Ecran Noir 96 - 19


  

Production : Les films du Worso, Pathé, Versus production, Rita productions, Orange studio
Distribution : Pathé distribution
Réalisation : Xavier Beauvois
Scénario : Xavier Beauvois, Frédérique Moreau, Marie-Julie Maille, d'après le roman d'Ernest Pérochon
Montage : Marie-Julie Maille
Photo : Caroline Champetier
Décors : Yann Mégard
Musique : Michel Legrand
Durée : 134 mn
 

Nathalie Baye : Hortense Sandrail
Laura Smet : Solange
Iris Bry : Francine Riant
Olivier Rabourdin : Clovis
Cyril Descours : Georges Sandrail
Nicolas Giraud : Constant Sandrail
Gilbert Bonneau : Henri
Mathilde Viseux : Marguerite
Yann Bean : John
 

 

 
Les Gardiennes



France / 2017

06.12.2017
 

1915. A la ferme du Paridier, les femmes ont pris la relève des hommes partis au front. Travaillant sans relâche, leur vie est rythmée entre le dur labeur et le retour des hommes en permission. Hortense, la doyenne, engage une jeune fille de l'assistance publique pour les seconder. Francine croit avoir enfin trouvé une famille... Eux ont trouvé une perle rare. Mais quand l'un des fils rentre du front et tombe amoureux d'elle, cela complique les ambitions de Hortense.


 
EN

 

haut