Troisième long de Debra Granik et 8 ans après son précédent film, la cinéaste revient avec Leave no trace. Sélectionné à la Quinzaine et à Deauville, le film est dans l'air du temps, entre choix de vie recluse dans la nature et confrontation à une civilisation moderne malade.



Avant l'aurore
Carnage chez les Puppets
Climax
Fortuna
Jour de paye!
L'amour est une fête
La nonne
Le poulain
Leave No Trace
Les Frères Sisters
Plongeons!
Vaurien
Victimes
Volubilis



Les Indestructibles 2
BlacKkKlansman
Mario
My Lady
Sauvage
Whitney
Guy



Ant-Man et la Guêpe
Come As You Are
Fleuve noir
The Guilty
Hotel Artemis
Hôtel Transylvanie 3: Des vacances monstrueuses
La saison du diable
Mamma Mia! Here We Go Again
Roulez jeunesse
Alive in France
Capitaine Morten et la reine des araignées
Détective Dee : La légende des Rois Célestes
Happiness road
Equalizer 2
Le monde est à toi
Le poirier sauvage
Mary Shelley
Mission: Impossible - Fallout
Silent Voice
Under the Silver Lake
Bonhomme
Burning
Miracle à Santa-Anna
Shéhérazade
Harry Potter L'école des sorciers
Mademoiselle de Joncquières
Première année
Searching : Portée disparue






 (c) Ecran Noir 96 - 18


  

Production : Jerico, Lorette Cinéma, Nexus Factory, Pathé Production, TF1 Films Production, Umedia
Distribution : Pathé Distribution
Réalisation : Éric Barbier
Scénario : Éric Barbier, Marie Eynard
Montage : Jennifer Augé
Photo : Glynn Speeckaert
Décors : Pierre Renson
Directeur artistique : Renátó Cseh
Durée : 131 mn
 

Nemo Schiffman : Roman Kacew (adolescent)
Didier Bourdon : Alex Gubernatis
Pawel Puchalski : Roman Kacew (enfant)
Charlotte Gainsbourg : Mina Kacew
Pierre Niney : Roman Kacew / Romain Gary
Jean-Pierre Darroussin : Zaremba
Catherine McCormack : Lesley Blanch
Finnegan Oldfield : Capitaine Langer
 

page du distributeur
page facebook du film
 

 
La Promesse de l'aube



France / 2016

20.12.2017
 

De son enfance difficile en Pologne en passant par son adolescence sous le soleil de Nice, jusqu’à ses exploits d’aviateur en Afrique pendant la Seconde Guerre mondiale… Romain Gary a vécu une vie extraordinaire. Mais cet acharnement à vivre mille vies, à devenir un grand homme et un écrivain célèbre, c’est à Nina, sa mère, qu’il le doit. C’est l’amour fou de cette mère attachante et excentrique qui fera de lui un des romanciers majeurs du XXème siècle, à la vie pleine de rebondissements, de passions et de mystères. Mais cet amour maternel sans bornes sera aussi son fardeau pour la vie…


 
EN

 

haut