Yesterday est un bon feel-good movie, mix de comédie romantique, de film musical et de satire sociétale autour des chansons des Beatles. Danny Boyle fait un détour vers la comédie populaire dans sa vieille Angleterre avec au scénario l’auteur de Quatre mariages et un enterrement et de Love Actually.



100 kilos d'étoiles
Folle nuit russe
Her Smell
L'œuvre sans auteur
Le coup du siècle
Le Roi Lion
Le voyage de Marta
Les beaux menteurs
Navajo Songline
Persona Non Grata
Roads
Te Ata
Wild Rose
Yuli



Tremblements
Drôles de cigognes
Les météorites
Petra
Douleur et Gloire
Tous les Dieux du ciel
Parasite
Etre vivant et le savoir
So long, My son



Avengers: Endgame
L'Adieu à la nuit
Gloria Bell
Coeurs ennemis
Jessica Forever
Hellboy
Les Crevettes pailletées
Le jeune Ahmed
Les plus belles années d’une vie
Rocketman
Sibyl
The Dead don't Die
Amazing Grace
Greta
Les Particules
Men in Black International
Zombi Child
X-Men: Dark Phoenix
Spider-Man: Far From Home
Yesterday
Anna
Les enfants de la mer
Uglydolls
Vita & Virginia






 (c) Ecran Noir 96 - 19


  

Production : Les films du poisson, Cinéfrance, KNM Home Entertainment
Distribution : Les films du losange
Réalisation : Emmanuel Finkiel
Scénario : Emmanuel Finkiel, d'après le roman de Marguerite Duras
Montage : Sylvie Lager, David Vranken
Photo : Alexis Kavyrchine
Décors : Pascal le Guellec
Durée : 126 mn
 

Mélanie Thierry : Marguerite Duras
Benoît Magimel : Pierre Rabier
Benjamin Biolay : Dionys
Shulamit Adar : Madame Katz
Emmanuel Bourdieu : Robert
Grégoire Leprince-Ringuet : Morland
 

 

 
La douleur



France / 2017

24.01.2018
 

Juin 1944, la France est toujours sous l’Occupation allemande. L’écrivain Robert Antelme, figure majeure de la Résistance, est arrêté et déporté. Sa jeune épouse Marguerite, écrivain et résistante, est tiraillée par l'angoisse de ne pas avoir de ses nouvelles et sa liaison secrète avec son camarade Dyonis. Elle rencontre un agent français de la Gestapo, Rabier, et, prête à tout pour retrouver son mari, se met à l’épreuve d’une relation ambiguë avec cet homme trouble, seul à pouvoir l’aider. La fin de la guerre et le retour des camps annoncent à Marguerite le début d’une insoutenable attente, une agonie lente et silencieuse au milieu du chaos de la Libération de Paris.


 
EN

 

haut