Et puis nous danserons était l'un de coups de cœur cannois. Enivrant, exaltant, brillant! La répression des homosexuels et l'élan romantique qui prend tous les risques, la danse comme lien sensuel et la musique euphorisante. A voir! A découvrir!



Black Christmas
Docteur?
Jeune Juliette
La vie invisible d'Euridice Gusmao
Le choix d'Ali
Leatherdaddy
Les envoûtés
Les reines de la nuit
Lillian
Lola vers la mer
Marriage Story
One Mind - une vie zen
Pahokee, une jeunesse américaine
Sans rivages
Une vie cachée



Joker
Et puis nous danserons
J'ai perdu mon corps
La belle époque
Le monde animé de Grimault
J'accuse
L'incinérateur de cadavres
Les enfants d'Isadora
Les misérables
The Irishman
À couteaux tirés
It must be heaven
Le Voyage du Prince
Ils aimaient la vie (Kanal)



Hors normes
Au bout du monde
Sorry We Missed You
Le Traître
Retour à Zombieland
Mon chien stupide
The Laundromat
Un monde plus grand
Une Colonie
Adults in the Room
Le Mans 66
Little Joe
La reine des neiges 2
Le Roi
Gloria Mundi
Chanson douce
L'orphelinat
Last Christmas
Proxima
Brooklyn Affairs
La Famille Addams






 (c) Ecran Noir 96 - 19


  

Production : Légende films, R.P. Productions, Gaumont, France 2, France 3, Eliseo Cinema, Rai Cinema
Distribution : Gaumont
Réalisation : Roman Polanski
Scénario : Robert Harris, Roman Polanski, livre de Robert Harris
Montage : Hervé de Luze
Photo : Pawel Edelman
Décors : Jean Rabasse
Musique : Alexandre Desplat
Durée : 132 mn
 

Jean Dujardin : Colonel Georges Picquart
Louis Garrel : Capitaine Alfred Dreyfus
Emmanuelle Seigner : Pauline Monnier
Grégory Gadebois : Henry
Vincent Perez : Maître Leblois
Wladimir Yordanoff : Général Mercier
Didier Sandre : Général Boideffre
Melvil Poupaud : Maître Labori
Mathieu Amalric : Bertillon
Denis Podalydès : Maître Demange
 

Affaire Dreyfus
 

 
J'accuse (An Officer and a Spy)



France / 2019

13.11.2019
 

Pendant les 12 années qu’elle dura, l’Affaire Dreyfus déchira la France, provoquant un véritable séisme dans le monde entier. Dans cet immense scandale, le plus grand sans doute de la fin du XIXème siècle, se mêlent erreur judiciaire, déni de justice et antisémitisme. L’affaire est racontée du point de vue du Colonel Picquart qui, une fois nommé à la tête du contre-espionnage, va découvrir que les preuves contre le Capitaine Alfred Dreyfus avaient été fabriquées. A partir de cet instant et au péril de sa carrière puis de sa vie, il n’aura de cesse d’identifier les vrais coupables et de réhabiliter Alfred Dreyfus.


 
EN

 

haut