Les fantômes d'Ismaël, nouveau film d'Arnaud Desplechin, ouvre le 70e festival de Cannes. Mathieu Amalric, Charlotte Gainsbourg et Marion Cotillard forment un trio romanesque dans un film gigogne, où émotions et sentiments se mêlent aux influences littéraires et aux tragédies théâtrales. Brillant.



A Great Day in Paris
Cinéma mon amour
Le goût du tapis rouge
Le Roi Arthur: la légende d'Excalibur
Les fantômes d'Ismaël
Paul Sharits
Pirates des Caraïbes: La Vengeance de Salazar
Psiconautas
Rodin
Saint-Georges
Sélection officielle
Sword art online - the movie
Venise sous la neige



L'Autre côté de l'espoir
La Belle et la Bête
L'Opéra
Les Mauvaises Herbes
La jeune fille et son aigle
Lettres de la guerre
The Young Lady
On l'appelle Jeeg Robot
Tunnel
I Am Not Your Negro



Patients
Sage femme
A United Kingdom
Félicité
Baby Boss
Ghost in the Shell
Orpheline
Telle mère, telle fille
Corporate
Stratton
Fast and Furious 8
Je danserai si je veux
Pas comme les loups
L'homme aux mille visages
Django
Aurore
Les Gardiens de la Galaxie 2
One Kiss
De toutes mes forces
Emily Dickinson, a Quiet Passion
Message from the King
Alien: Covenant






 (c) Ecran Noir 96 - 17


  

Production : Arnold Kopelson productions, Punch productions
Distribution : Warner Bros.
Réalisation : Costa-Gavras
Scénario : Tom Matthews, Eric Williams
Montage : Françoise Bonnot
Photo : Patrick Blossier
Décors : Jan Pascale
Musique : Thomas Newman, Philippe Sarde
Directeur artistique : Ben Morahan
Durée : 114 mn
 

John Travolta : Sam Baily
Dustin Hoffman : Mac Brackett
Mia Kirshner : Laurie
Alan Alda : Kevin Hollander
Robert Prosky : Lou Potts
Blythe Danner : Mrs. Banks
Ted Levine : Lemke
 

site officiel
 

 
Mad City



USA / 1997

04.02.98
 

Un homme au bout du rouleau, incapable de dire à sa femme qu'il est au chômage, prend en otage son ancien employeur: un musée rempli d'enfants. Par hasard, un journaliste s'y trouve, parce qu,il devait y faire un reportage sur l'endroit. Un ancien grand reporter qui sent que sa carrière peut redémarrer. C'est sans compter l'arrivisme de son ennemi new yorkais et des médias américains.
 
vincy
 

haut