Lion d'or à VeniseLa forme de l'eau est une fable aussi engagée que divertissante, spectaculaire que classique. Guillermo del Toro signe un conte flottant créatif, sensible et profond.



Cas de conscience
Contes sur moi!
Corps étrangers
Criminal Squad
L'âme du tigre
L'insoumis
La forme de l'eau
Les Aventures de Spirou et Fantasio
Mary et la fleur de la sorcière
Moi, Tonya
Winter Borthers



Un homme intègre
Seule la terre
Seule sur la plage la nuit
3 Billboards, Les Panneaux de la vengeance
Alice Comedies, volume 2
La douleur
Pentagon Papers
Gaspard va au mariage
England is mine
Human Flow
Jusqu'à la garde
Black Panther



La Promesse de l'aube
Les heures sombres
Maria by Callas
Star Wars, épisode VIII : Les Derniers Jedi
Tharlo, le berger tibétain
The Florida Project
Wonder
Tout l'argent du monde
Downsizing
Si tu voyais son coeur
Vers la lumière
In the fade
Last flag flying
Fortunata
Hannah
The Greatest Showman
Centaure
L'insulte
Non
Une saison en France
Wonder Wheel
Agatha, ma voisine détective
Cinquante nuances plus claires
Cro Man
Le Labyrinthe: Le remède mortel
Vivir y otras ficciones
Le retour du héros
Phantom Thread
Un jour, ça ira






 (c) Ecran Noir 96 - 18


  

Production : Arnold Kopelson productions, Punch productions
Distribution : Warner Bros.
Réalisation : Costa-Gavras
Scénario : Tom Matthews, Eric Williams
Montage : Françoise Bonnot
Photo : Patrick Blossier
Décors : Jan Pascale
Musique : Thomas Newman, Philippe Sarde
Directeur artistique : Ben Morahan
Durée : 114 mn
 

John Travolta : Sam Baily
Dustin Hoffman : Mac Brackett
Mia Kirshner : Laurie
Alan Alda : Kevin Hollander
Robert Prosky : Lou Potts
Blythe Danner : Mrs. Banks
Ted Levine : Lemke
 

site officiel
 

 
Mad City



USA / 1997

04.02.98
 

Un homme au bout du rouleau, incapable de dire à sa femme qu'il est au chômage, prend en otage son ancien employeur: un musée rempli d'enfants. Par hasard, un journaliste s'y trouve, parce qu,il devait y faire un reportage sur l'endroit. Un ancien grand reporter qui sent que sa carrière peut redémarrer. C'est sans compter l'arrivisme de son ennemi new yorkais et des médias américains.
 
vincy
 

haut