Fantastic Birthday est aussi décapant que déluré. Un croisement entre Wes Anderson et Spike Jonze. Une pépite à découvrir absolument!



1336 jours
Brimstone
Camino a la paz
Ewa
Fantastic Birthday
Fiore
Fixeur
Going to Brazil
Islam pour mémoire
La Belle et la Bête
La Fontaine fait son cinéma
La grand miracle
London House
N'importe qui
Sage femme
The Warriors Gate
Une vie ailleurs
Werewolf
Wrong Elements



La La Land
Lumière! L'aventure commence
Moonlight
Split
20th Century Women
Logan
T2 Trainspotting
Terre de roses
Traque à Boston
Grave
The Lost City Of Z
L'Autre côté de l'espoir



Il a déjà tes yeux
Un sac de billes
Tous en scène
Raid Dingue
Sahara
American Honey
Cinquante nuances plus sombres
Lego Batman, le film
Silence
Alibi.com
L'indomptée
Loving
Rock'n Roll
Underworld: Blood Wars
Certaines femmes
Fences
Les Fleurs bleues
Lion
À ceux qui nous ont offensés
Patients
Citoyen d'honneur
De Plus Belle
Kong: Skull Island
Le secret de la chambre noire
Les figures de l'ombre
Miss Sloane
Monsieur & Madame Adelman
Paris pieds nus
Jours de France
Mate-me por favor






 (c) Ecran Noir 96 - 17


  

Production : Arnold Kopelson productions, Punch productions
Distribution : Warner Bros.
Réalisation : Costa-Gavras
Scénario : Tom Matthews, Eric Williams
Montage : Françoise Bonnot
Photo : Patrick Blossier
Décors : Jan Pascale
Musique : Thomas Newman, Philippe Sarde
Directeur artistique : Ben Morahan
Durée : 114 mn
 

John Travolta : Sam Baily
Dustin Hoffman : Mac Brackett
Mia Kirshner : Laurie
Alan Alda : Kevin Hollander
Robert Prosky : Lou Potts
Blythe Danner : Mrs. Banks
Ted Levine : Lemke
 

site officiel
 

 
Mad City



USA / 1997

04.02.98
 

Un homme au bout du rouleau, incapable de dire à sa femme qu'il est au chômage, prend en otage son ancien employeur: un musée rempli d'enfants. Par hasard, un journaliste s'y trouve, parce qu,il devait y faire un reportage sur l'endroit. Un ancien grand reporter qui sent que sa carrière peut redémarrer. C'est sans compter l'arrivisme de son ennemi new yorkais et des médias américains.
 
vincy
 

haut