Split signe le grand retour de M. Night Shyamalan. Son thriller inspiré, et gros succès aux USA, est transcendé par la performance de James McAvoy, avec un personnage de psychopathe désormais culte du 7e art.



4.48
Certaines femmes
Chez nous
De sas en sas
Fences
John Wick 2
La dormeuse Duval
Les derniers parisiens
Les Fleurs bleues
Lion
Madame B, histoire d'une nord-coréenne
Noces
Seule... mais pas trop
Si j'étais un homme
Split



Premier contact
Manchester by the Sea
Rogue One : A Star Wars Story
Your name
Neruda
La mécanique de l'ombre
La La Land
Lumière! L'aventure commence
Jackie
Moonlight
Les Nouvelles aventures de Ferda la fourmi
L'Empereur



Paterson
Harmonium
Entre les frontières
Dalida
Jamais contente
La Grande Muraille
The Birth of a Nation
The Last face
Corniche Kennedy
Fleur de tonnerre
Il a déjà tes yeux
La communauté
Live by Night
Un sac de billes
Notre révolution intérieure
The Boyfriend : Pourquoi lui ?
Tous en scène
Gimme Danger
Inertia
Raid Dingue
Sahara
American Honey
Cinquante nuances plus sombres
Lego Batman, le film
Silence
Seuls
Alibi.com
L'indomptée
Loving
Rock'n Roll
Underworld: Blood Wars






 (c) Ecran Noir 96 - 17


  

Production : MK2 productions, France 3 cinema
Distribution : MK2 diffusion
Réalisation : Claude Chabrol
Scénario : Odile Barski, Claude Chabrol
Montage : Monique Fardoulis
Photo : Eduardo Serra
Musique : Matthieu Chabrol
Durée : 103 mn
 

Jacques Gamblin : René
Sandrine Bonnaire : Viviane
Valeria Bruni-Tedeschi : Frédérique Lesage
Antoine de Caunes : Germain-Roland Desmot
 

site officiel
 
 
Au coeur du mensonge


France / 1999

13.01.99
 

Personnages (par leurs interprètes)




Bonnaire
- Viviane: Elle est au coeur du triangle amoureux. Elle a besoin de sensualité, besoin aussi d'être rassurée, de sentir des gens vivants autour d'elle. Le couple René-Viviane est un couple inédit chez Chabrol: ils sont unis, ils sont jeunes, ils se connaissent bien, et depuis longtemps.
Gamblin
- René: C'est un homme pétri de doutes. Il cherche. Il cherche de la vérité. Il est dans l'improbable. Je l'interpréatais sans savoir si il était coupable ou non.René déteste les phrases toutes faites et les mots lui font peur; il voit tout, il entend tout, il est à l'écoute.
Bruni-Tedeschi
- Frédérique: Je pense que Chabrol voit chez les femmes des qualités morales, du sérieux. Je me sens un peu masculine dans ce personnage. Frédérique Lesage n'a qu'un but: trouver le vérité, chercher les coupables. Elle accepte de se tromper, elle accepte sa fragilité d'être humain, qui, comme les autres, ne rien à l'avance.
De Caunes
- Germain-Roland: Il ressemble à pas mal de personnages publics que nous connaissons bien. C'est un homme a la fois antipathique et suffisant, mais aussi touchant dans son souci permanent de séduire. Désir qui le pousse à laisser apparaître, à son insu, des choses qui le révèlent sous son vrai jour.
Claude Chabrol sur les comédiens: Tous ces acteurs me manipulent alors qu'ils font semblant de me faire croire qu'ils pensent que c'est moi qui les manipule.

EXPO. Le peintre qui a conçu les toiles du film s'appelle Vincent Bioules (basé à Montpellier, enseignant aux Beaux Arts à Paris). Les tableaux et dessins du film, les paysages, marines, intérieurs et portraits inspirés par le film, seront exposés à la Galerie Vidal-Saint Phalle, 10 rue du Trésor (Paris, 4ème arrondissement), et ce du 7 au 28 janvier 99.
 
vincy
 
 
 
 

haut