Eddie the Eagle croise le feel-good-movie avec un genre en soi: l'exploit sportif d'un homme, loufoque, qui n'avait rien pour devenir champion. Résultat: l'enthousiasme est contagieux...



Baden Baden
Braqueurs
Café Society
Criminal
De douces paroles
Dieu, ma mère et moi
Dough ***
Eddie The Eagle
Elle
John From
Joyeuse fête des mères
Julieta
Krampus
L'Homme fumée
L'origine de la violence
La philo vagabonde
La résurrection du Christ
Le Voyage de Fanny
Les amants de Caracas
Ma Loute
Men and Chicken
Money Monster
Montanha
Mr. Holmes
Red Amnesia
The Nice guys
The Whole Gritty City
Tini, la nouvelle vie de Violetta
Ultimo Tango
Un Homme à la hauteur
Vendeur
Warcraft: le commencement
X-men: Apocalypse



Demain
Deadpool
99 Homes
Keeper
Chala, une enfance cubaine
Un monstre à mille têtes
Quand on a 17 ans
Demolition
Visite ou mémoires et confessions
Free to run
Marie et les naufragés
La Saison des femmes
Mékong Stories



Zootopie
The Revenant
Divergente 3: au-delà du mur
The Assassin
Midnight special
Rosalie Blum
Médecin de campagne
Batman v Superman: L'aube de la justice
Five
Good Luck Algeria
Kung Fu Panda 3
Le Sanctuaire
Mise à l'épreuve 2
Sunset Song
A Bigger Splash
Eva ne dort pas
L'Avenir
Sauvages
Truth: le prix de la vérité
Fritz Bauer, un héros allemand
Grimsby - Agent trop spécial
Hardcore Henry
Le Livre de la Jungle
Tout pour être heureux
Everybody Wants Some
Les Malheurs de Sophie
Green Room
Captain America : Civil War
Les habitants
Maggie a un plan
Mobile étoile
Nos souvenirs
Théo et Hugo dans le même bateau






 (c) Ecran Noir 96 - 16


Pixar  

Production : Walt Disney Pictures, Pixar
Distribution : GBVI
Réalisation : Lee Unkricht, Andrew Stanton
Scénario : Bob Peterson, Andrew Stanton, David Reynolds
Montage : David Ian Salter
Photo : Sharon Calahan, Jeremy Lasky
Décors : Frances Kumashiro
Son : Gary Rydstrom
Musique : Thomas Newman
Directeur artistique : Randy Berrett, Anthony B. Christov, Robin Cooper, Ricky Nierva
Durée : 101 mn
 

Albert Brooks : Marlin
Ellen DeGeneres : Dory
Alexander Gould : Nemo
Willem Dafoe : Gill
Geoffrey Rush : Nigel
Eric Bana : Anchor
 

site officiel
site de pixar
 
 
Le Monde de Nemo (Finding Nemo)


USA / 2003

12.11.03
 

Liés par un accord de coproduction de 5 films long-metrages originaux avec Disney depuis 1997, Nemo est le 5ème films issu de cette entente (Toy's story 2 n'étant pas considéré comme un film original). Et Nemo n'est pas une moindre reussite, il a pulverisé les records pour les films d'animation au box office américain avec 60 millions de dollars au premier week-end et ca continue (8 millions de dvd/video vendu depuis le 4 novembre). Depuis 1984, Pixar s'est imposé comme le leader dans le domaine de la création d'animation assistée par ordinateur associée à des histoires originales. Gagnant de 2 Oscars (Toy Story, Monster Inc.) et d'un Golden globe (Toy story 2), Pixar a réalisé 5 des films d'animation les plus renommés et aujourd'hui Nemo.




Nemo a demandé 3 ans de recherche et de travail acharné pour rendre crédibl un univers si particulier que les fonds marins. Un des fils Cousteau, Jean-Philippe, a d'ailleur été un consultant très actif pour la réalisation du film. Un des poissons s'appelle d'ailleur Jacques en guise de clin d'oeil.
John Lasseter (vice president à la création et gagnant de 2 Oscars avec Toy's story) a su rassembler autour de lui une équipe d'auteurs, d'animateurs et de créateurs hors pairs. Particulièrement à l'affut d'animateurs doués pour donner vie à ce qui n'en a pas, les objets, Pixar a développé différents logiciels en constante évolution, en particulier le logiciel Renderman qui révolutionne la qualité "réaliste" des images générées par ordinateur. L'apport technologique de ce logiciel à l'industrie a d'ailleur été honoré d'un oscar spécifique en 2001.
Le 21 avril dernier Disney/Pixar annoncait une rallonge à ce mariage réussi de partage des coûts et des bénéfices avec la co-production de 2 nouveaux long métrages : en 2004 The Incredibles (une famille de superhéros vivant en banlieue) et en 2005/2006 The Cars.
On leur souhaite d'être toujours aussi bien inspirés.
 
véronique
 
 
 
 

haut