Dear White People, prix du public à sundance, est une satire sociale où des personnages de Spike Lee seraient plongés dans des méli-mélos à la Almodovar, pour résumer. Une comédie intelligente et loufoque qui dénonce le racisme sans l'enferme dans une case.



300 hommes
A trois on y va
Cendrillon
Dear White People
Diversion
El Evangelio de la carne
Enfances nomades
L'homme des foules
La sapienza
Le petit homme
Paris of the North
Un amour
Voyage en Chine
Waste Land



Timbuktu
Whiplash
L'affaire SK1
Les nouveaux sauvages
Snow Therapy
It Follows
Kingsman: Services secrets
Citizenfour
Selma
Tu dors Nicole



La famille Bélier
Invincible
Les souvenirs
Une merveilleuse histoire du temps
Into the Woods: Promenons-nous dans les bois
Imitation game
Frank
Jupiter: Le destin de l'univers
La grande aventure de Maya l'abeille
Les jours venus
Papa ou Maman
L'enquête
Les merveilles
Les nouveaux héros
Mon fils
Cinquante nuances de Grey
Bob l'éponge: Un héros sort de l'eau
American Sniper
Max et Lenny
Things People Do
Vincent n'a pas d'écailles
Projet Almanac
Tracers
Loin de mon père
Les chevaliers du Zodiaque - la légende du Sanctuaire
Le dernier loup
Hungry Hearts
Birdman (ou la surprenante vertu de l'ignorance)
Inherent Vice
L'Art de la fugue
Le cercle
Tokyo Fiancée
1001 grammes
Le dernier coup de marteau
The Voices
Big Eyes
Divergente 2: L'insurrection
Furyo
Hacker
Still Alice
Un homme idéal






 (c) Ecran Noir 96 - 15


Pixar  

Production : Walt Disney Pictures, Pixar
Distribution : GBVI
Réalisation : Lee Unkricht, Andrew Stanton
Scénario : Bob Peterson, Andrew Stanton, David Reynolds
Montage : David Ian Salter
Photo : Sharon Calahan, Jeremy Lasky
Décors : Frances Kumashiro
Son : Gary Rydstrom
Musique : Thomas Newman
Directeur artistique : Randy Berrett, Anthony B. Christov, Robin Cooper, Ricky Nierva
Durée : 101 mn
 

Albert Brooks : Marlin
Ellen DeGeneres : Dory
Alexander Gould : Nemo
Willem Dafoe : Gill
Geoffrey Rush : Nigel
Eric Bana : Anchor
 

site officiel
site de pixar
 
 
Le Monde de Nemo (Finding Nemo)


USA / 2003

12.11.03
 

Liés par un accord de coproduction de 5 films long-metrages originaux avec Disney depuis 1997, Nemo est le 5ème films issu de cette entente (Toy's story 2 n'étant pas considéré comme un film original). Et Nemo n'est pas une moindre reussite, il a pulverisé les records pour les films d'animation au box office américain avec 60 millions de dollars au premier week-end et ca continue (8 millions de dvd/video vendu depuis le 4 novembre). Depuis 1984, Pixar s'est imposé comme le leader dans le domaine de la création d'animation assistée par ordinateur associée à des histoires originales. Gagnant de 2 Oscars (Toy Story, Monster Inc.) et d'un Golden globe (Toy story 2), Pixar a réalisé 5 des films d'animation les plus renommés et aujourd'hui Nemo.




Nemo a demandé 3 ans de recherche et de travail acharné pour rendre crédibl un univers si particulier que les fonds marins. Un des fils Cousteau, Jean-Philippe, a d'ailleur été un consultant très actif pour la réalisation du film. Un des poissons s'appelle d'ailleur Jacques en guise de clin d'oeil.
John Lasseter (vice president à la création et gagnant de 2 Oscars avec Toy's story) a su rassembler autour de lui une équipe d'auteurs, d'animateurs et de créateurs hors pairs. Particulièrement à l'affut d'animateurs doués pour donner vie à ce qui n'en a pas, les objets, Pixar a développé différents logiciels en constante évolution, en particulier le logiciel Renderman qui révolutionne la qualité "réaliste" des images générées par ordinateur. L'apport technologique de ce logiciel à l'industrie a d'ailleur été honoré d'un oscar spécifique en 2001.
Le 21 avril dernier Disney/Pixar annoncait une rallonge à ce mariage réussi de partage des coûts et des bénéfices avec la co-production de 2 nouveaux long métrages : en 2004 The Incredibles (une famille de superhéros vivant en banlieue) et en 2005/2006 The Cars.
On leur souhaite d'être toujours aussi bien inspirés.
 
véronique
 
 
 
 

haut