Les amants électriques ou le grand retour de Bill Plympton, 6 ans après Des idiots et des anges. Ici il est question de femmes, d'amants, de sexe et de jalousie. Avec son style unique, il nous électrifie une fois de plus.



96 heures
Après la nuit
Avanti
Brick Mansions
Dans la cour
Girafada
Je m'appelle Hmmm...
Khumba
L'été des poissons volants
La ligne de partage des eaux
Les 3 vies du chevalier
Les amants électriques
Night Moves
Noor
States of Grace
Un voyage
Une rencontre



Gravity
12 Years a Slave
Le vent se lève
The Grand Budapest Hotel
La Cour de Babel
Les chiens errants
Wrong Cops
Leçons d'harmonie
Real
Dancing in Jaffa
Mille Soleils
Nebraska
Computer Chess
La belle vie
Tom à la ferme



La reine des neiges
Les garçons et Guillaume, à table !
Ida
Lego, la grande aventure
Supercondriaque
Monuments Men
Her
Situation amoureuse, c'est compliqué
Aimer, boire et chanter
All About Albert
Closed Circuit
De toutes nos forces
Gerontophilia
Layla
Les Gazelles
Captain America : Le Soldat de l'Hiver
47 Ronin
Eastern Boys
La crème de la crème
Salaud, on t'aime
Divergente
Heli
Les yeux jaunes des crocodiles
My Sweet Pepper Land
Noé
Rio 2
Suneung
Babysitting
Melaza
Métabolisme ou quand le soir tombe sur Bucarest
Need for Speed
Qu'est-ce qu'on a fait au bon Dieu?
The Best Offer
Une promesse






 (c) Ecran Noir 96 - 14


Pixar  

Production : Walt Disney Pictures, Pixar
Distribution : GBVI
Réalisation : Lee Unkricht, Andrew Stanton
Scénario : Bob Peterson, Andrew Stanton, David Reynolds
Montage : David Ian Salter
Photo : Sharon Calahan, Jeremy Lasky
Décors : Frances Kumashiro
Son : Gary Rydstrom
Musique : Thomas Newman
Directeur artistique : Randy Berrett, Anthony B. Christov, Robin Cooper, Ricky Nierva
Durée : 101 mn
 

Albert Brooks : Marlin
Ellen DeGeneres : Dory
Alexander Gould : Nemo
Willem Dafoe : Gill
Geoffrey Rush : Nigel
Eric Bana : Anchor
 

site officiel
site de pixar
 
 
Le Monde de Nemo (Finding Nemo)


USA / 2003

12.11.03
 

Liés par un accord de coproduction de 5 films long-metrages originaux avec Disney depuis 1997, Nemo est le 5ème films issu de cette entente (Toy's story 2 n'étant pas considéré comme un film original). Et Nemo n'est pas une moindre reussite, il a pulverisé les records pour les films d'animation au box office américain avec 60 millions de dollars au premier week-end et ca continue (8 millions de dvd/video vendu depuis le 4 novembre). Depuis 1984, Pixar s'est imposé comme le leader dans le domaine de la création d'animation assistée par ordinateur associée à des histoires originales. Gagnant de 2 Oscars (Toy Story, Monster Inc.) et d'un Golden globe (Toy story 2), Pixar a réalisé 5 des films d'animation les plus renommés et aujourd'hui Nemo.




Nemo a demandé 3 ans de recherche et de travail acharné pour rendre crédibl un univers si particulier que les fonds marins. Un des fils Cousteau, Jean-Philippe, a d'ailleur été un consultant très actif pour la réalisation du film. Un des poissons s'appelle d'ailleur Jacques en guise de clin d'oeil.
John Lasseter (vice president à la création et gagnant de 2 Oscars avec Toy's story) a su rassembler autour de lui une équipe d'auteurs, d'animateurs et de créateurs hors pairs. Particulièrement à l'affut d'animateurs doués pour donner vie à ce qui n'en a pas, les objets, Pixar a développé différents logiciels en constante évolution, en particulier le logiciel Renderman qui révolutionne la qualité "réaliste" des images générées par ordinateur. L'apport technologique de ce logiciel à l'industrie a d'ailleur été honoré d'un oscar spécifique en 2001.
Le 21 avril dernier Disney/Pixar annoncait une rallonge à ce mariage réussi de partage des coûts et des bénéfices avec la co-production de 2 nouveaux long métrages : en 2004 The Incredibles (une famille de superhéros vivant en banlieue) et en 2005/2006 The Cars.
On leur souhaite d'être toujours aussi bien inspirés.
 
véronique
 
 
 
 

haut