Et puis nous danserons était l'un de coups de cœur cannois. Enivrant, exaltant, brillant! La répression des homosexuels et l'élan romantique qui prend tous les risques, la danse comme lien sensuel et la musique euphorisante. A voir! A découvrir!



Anthropocène
In Fabric
Joyeuse retraite!
Knives and skin
L'incinérateur de cadavres
La reine des neiges 2
Le Roi
Les éblouis
Les enfants d'Isadora
Les misérables
Nouvelle cordée
Pat et Mat en hiver
Pirouette et le sapin de noël
Quand les filles flirtaient avec les dieux
Temporada
Terminal sud



Ne croyez surtout pas que je hurle
Alice et le Maire
Les mondes imaginaires de Jean-François Laguionie
Joker
Pour Sama
Shaun le mouton le film : la ferme contre-attaque
La cordillère des songes
Et puis nous danserons
J'ai perdu mon corps
La belle époque
Le monde animé de Grimault
J'accuse



Once Upon a Time... in Hollywood
La vie scolaire
Ad Astra
Portrait de la jeune fille en feu
Au nom de la terre
Atlantique
Gemini Man
Donne-moi des ailes
Jacob et les chiens qui parlent
La fameuse invasion des ours en Sicile
Nos défaites
Papicha
La bonne réputation
Maléfique 2: le pouvoir du mal
Martin Eden
Matthias & Maxime
Queens
Abominable
5 est le numéro parfait
Hors normes
Au bout du monde
Sorry We Missed You
Le Traître
Retour à Zombieland
Mon chien stupide
The Laundromat
Un monde plus grand
Une Colonie
Adults in the Room
Le Mans 66
Little Joe






 (c) Ecran Noir 96 - 19


SND  

Production : Azur films, Tusk productions
Distribution : SND
Réalisation : Niall Johnson
Scénario : Richard Russo, Niall Johnson, d'après un roman de Niall Johnson
Montage : Robin Sales
Photo : Gavin Finney
Décors : Crispian Sallis
Musique : Dickon Hinchliffe
Durée : 102 mn
 

Rowan Atkinson : Walter Goodfellow
Kristin Scott Thomas : Gloria Goodfellow
Maggie Smith : Grace Hawkins
Patrick Swayze : Lance
Tamsin Egerton : Holly Goodfellow
Toby Parkes : Petey Goodfellow
 

site officiel
 
 
Secrets de famille (Keeping Mum)


/ 2005

10.06.06
 

Secrets de famille a pu voir le jour grâce à le rencontre, un soir de fête de l’en 2000, de la productrice Julia Palau, qui cherchait une comédie à tourner en Grande-Bretagne, et Joel Gotler, l’agent littéraire de Richard Russo, un romancier lauréat du Pullitzer.




L’histoire, qui se déroulait dans son roman aux Etats-Unis, pouvait être transposée en Grande- Bretagne sans difficultés. Niall Johnson, choisi pour travailler sur le scénario (travail qui a duré deux ans) a finalement tourné le film lui-même. Après des remakes de grosse productions en caméro 8mm pendant son enfance, des pièces jouées par la petite troupe qu’il avait montée à 14 ans, deux longs-métrages à petit budget, un film-vidéo auto-produit, et un scénario à succès (La Voix des Morts, 2005), Niall Johnson réussit donc enfin à être réalisateur dans une production relativement importante, avec des acteurs « bankable ».
Le tournage s’est déroulé en Cornouailles et dans l’île de Man, avec pour objectif de montrer une Angleterre idéalisée, un peu hors du temps, avec une relation privilégiée entre les gens et leur environnement.
Sur le tournage, l’équipe du film a affectueusement surnommé le personnage de Grace « Scary Poppins », en référence à cette nounou d’un tout autre genre.
 
asha
 
 
 
 

haut