Love is strange. A partir d'un mariage homosexuel, Ira Sachs filme avant tout l'amour entre deux êtres après 30 ans de vie commune, une société hypocrite et la vieillesse dans un monde qui vous échappe. Charmant et subtil.



A Cappella
Bon voyage Dimitri!
Calomnies
Canada Morrison
Casanova variations
Eden
Et maintenant?
Hunger Games: La révolte - 1ère partie
In The Family
L'homme du peuple
L'oranais
La vengeance d'une femme
Les merveilleux contes de la neige
Les opportunistes
M et le troisième secret
Pole emploi, ne quittez pas!
Puzzle
Un illustre inconnu



Boyhood
Les combattants
L'enlèvement de Michel Houellebecq
3 coeurs
Refroidis
Still the Water
Mommy
Le garçon et le monde
Gone girl
'71



Qu'est-ce qu'on a fait au bon Dieu?
Lucy
Winter Sleep
Les Gardiens de la Galaxie
Party Girl
Hippocrate
Leviathan
Saint Laurent
Equalizer
Tu veux ou tu veux pas
The Tribe
Lou! Journal infime
Le Labyrinthe
Samba
Les Boxtrolls
Lilting ou la délicatesse
White Bird
Bande de filles
Fury
Magic in the Moonlight
Chef
Chemin de croix
Felicidad
The Giver - Le passeur
The November Man
Une nouvelle amie
Steak (r)évolution
Interstellar
Marie Heurtin
Love is strange
Quand vient la nuit
Mary, Queen of Scots
Serena
Serena






 (c) Ecran Noir 96 - 14


  

Production : Keshet Broadcasting, Metro com., Movie Plus, United King Films, Yes DBD
Distribution : Metropolitan Filmexport
Réalisation : Joseph Cedar
Scénario : Joseph Cedar, d'après le roman de Ron Leshem
Montage : Zohar M. Sela
Photo : Ofer Inov
Décors : Miguel Markin
Son : Alex Clauder
Musique : Ishai Hadar
Durée : 125 mn
 

Oshri Cohen : Liraz
Eli Eltonyo : Oshri
Itay Turgeman : Zitlaui
Ohad Knoller : Ziv
Daniel Bruk : Pavel
Ygal Reznik : Robbie
Itai Szor : Emilio
Itay Tiran : Koris
Arthur Faradjev : Shpitzer
 

site internet israélien
site internet français du film
La forteresse de Beaufort
 
 
Beaufort


Israël / 2007

26.03.2008
 

Berlin 2007. Ours d'argent du meilleur réalisateur. Le film a été nommé à l'Oscar du meilleur film étranger l'année suivante. Israël avait d'abord présenté La visite de la fanfare, mais le film fut disqualifié par les Oscars.




En Israël, le film a reçu quatre prix techniques (direction artistiques, montage, photo, son) et fut nommé dans six autres catégories : film, réalisateur, musique, scénario, costumes, acteur. Ironiquement La visite de la fanfare emporta les prix du meilleur film, meilleur acteur, meilleure actrice, meilleur second rôle masculin, meilleur réalisateur et meilleurs scénario, costumes et musiques.
 
v.
 
 
 
 

haut