Avec Dark Waters, Todd Haynes s'invite dans le film engagé (côté écolo), le thriller légaliste et l'enquête d'un David contre Goliath. Le film est glaçant et dévoile une fois de plus les méfaits d'une industrialisation sans régulation et sans normes.



Ailleurs
Calamity, une enfance de Martha Jane Cannary
Effacer l'historique
Ema
Enorme
La daronne
Lux Æterna
Peninsula
Petit pays
Rocks
Tenet
Un pays qui se tient sage



J'ai perdu mon corps
Les misérables
The Irishman
Marriage Story
Les filles du Docteur March
L'extraordinaire voyage de Marona
1917
Jojo Rabbit
L'odyssée de Choum
La dernière vie de Simon
Notre-Dame du Nil
Uncut Gems
Un divan à Tunis
Le cas Richard Jewell
Dark Waters
La communion



Les deux papes
Les siffleurs
Les enfants du temps
Je ne rêve que de vous
La Llorana
Scandale
Bad Boys For Life
Cuban Network
La Voie de la justice
Les traducteurs
Revenir
Un jour si blanc
Birds of Prey et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn
La fille au bracelet
Jinpa, un conte tibétain
L'appel de la forêt
Lettre à Franco
Wet Season
Judy
Lara Jenkins
En avant
De Gaulle






 (c) Ecran Noir 96 - 20


  

Production : Gémini Films
Distribution : Gémini Films Gémini Films
Réalisation : Valéria Bruni Tedeschi
Scénario : Valéria Bruni Tedeschi, Noémie Lvovsky, Agnès de Sacy
Montage : Anne Weil
Photo : Jeanne Lapoirie
Durée : 110 mn
 

Valeria Bruni Tedeschi : Federica
Chiara Mastroianni : Bianca
Jean-Hugues Anglade : Pierre
Denis Podalydès : Philippe
Lambert Wilson : Aurelio
Yvan Attal : l'homme du parc
Emmanuelle Devos : la femme de Philippe
 

 
 
Il est plus facile pour un chameau...


France / 2003

16.04.03
 

Avec Il est plus facile pour un chameau... l’actrice franco-italienne Valéria Bruni Tedeschi (Les gens normaux n’ont rien d’exceptionnel, Ceux qui m’aiment prendront le train), et soeur de la mannequin-chanteuse Carla Bruni, passe pour la première fois derrière la caméra. L’idée de ce film trotte dans la tête de Valéria depuis plus de 5 ans. C’est Mimmo Calopresti (qui l’a dirigé en 1997 dans Mots d’amour), pour qui elle avait pris la plume sur Mots D’amour, qui la convainc de passer à la réalisation. En plus de réaliser, la belle turinoise a co-écrit le scénario avec Noémie Lvovsky, une vieille amie qui l’a fait tourner dans Oublie Moi (1993) et La vie ne me fait pas peur (1998). Petit clin d’oeil, au casting on retrouve Emmanuelle Devos qui a déjà joué aux cotés de Valéria Bruni Tedeschi dans quatre films écrits et réalisés par Noémie Lvovsky. Endossant toutes les casquettes, Valéria Bruni Tedeschi s’est aussi octroyée le rôle principal de son premier film, celui de Federica Camerasca, une jeune auteur qui lui ressemble sur pas mal de points. Le film a d’ailleurs des allures d’autobiographie. L’héroïne est une Italienne qui vit en France, avec sa famille au sein de laquelle les deux s¦urs se débattent pour s’approprier l’amour paternel. Valéria Bruni Tedeschi considère plutôt son film comme un autoportrait. "J’ai rendu les choses assez transparentes volontairement", avoue-t-elle. "J’aurais même pu garder mon nom ça n’aurait rien changé, parce que je crois que le cinéma transforme les gens en personnages, les vies en histoires". Pour jouer sa soeur à l’écran, elle avait pensé donner le rôle à sa propre soeur dans la vie, Carla Bruni. Mais le challenge n’a pas séduit l’ex mannequin qui préfère désormais pousser la chansonnette. Finalement c’est une autre franco italienne qui s’y colle : Chiara Mastroianni, à qui le personnage va comme un gant. Valéria a tout de même réussi à convaincre sa propre mère, Marysa Borini, d’interpréter la mère de Federica. Elle qui n’avait aucune expérience dans le cinéma (elle est pianiste), elle incarne avec beaucoup d’authenticité un des piliers du film.




Le film a changé trois fois de titre avant de s’appeler Il est plus facile pour un chameau..., en référence à la phrase de l’évangile qui prétend qu’il "est plus facile pour un chameau de passer par le chas d’une aiguille que pour un riche d’entrer au royaume des cieux". On a failli avoir droit à Moi aussi je suis communiste, Le paradis sur terre ou encore Au royaume des cieux.
Enfin, il est à noter que Valéria Bruni Tedeschi repassera bientôt de l’autre coté de la caméra puisqu’elle vient d’obtenir le premier rôle féminin dans le prochain film de François Ozon, 5x2. Elle y jouera la femme de Stéphane Freiss.
 
dominique
 
 
 
 

haut